Dune 1984 Alternative Edition Redux [Spice Diver Fan Edit] [ENGLISH+SPANISH SUBTITLES]

Dune 1984 Alternative Edition Redux [Spice Diver Fan Edit] [ENGLISH+SPANISH SUBTITLES]

SUBTITLE'S INFO:

Language: French

Type: Human

Number of phrases: 1679

Number of words: 9569

Number of symbols: 48369

DOWNLOAD SUBTITLES:

DOWNLOAD AUDIO AND VIDEO:

SUBTITLES:

Subtitles prepared by human
00:43
En l'an 6041, avant le règne des empereurs Padishah, l'univers était sous la férule de machines dotées de cerveaux humains : des ordinateurs et des robots dotés de conscience. Les gens sombrèrent dans l'apathie. Ils ont ensuite été réduits en esclavage par d'autres hommes ayant des machines. Enfin vint la Grande Révolte, la croisade religieuse contre les machines. Après la Grande Révolte, les êtres humains furent contraints de développer leur esprit. Des écoles de développement mental furent fondées. Ces écoles allaient changer le cours de l'Histoire. Aujourd'hui, il ne subsiste plus que deux de ces écoles. L'école du Bene Gesserit, qui forme exclusivement des femmes. La fonction de cette institution est de mener un programme de sélection génétique chez les humains. L'autre école qui a subsisté est la Guilde spatiale, appelée aussi la Guilde, embrasse les mathématiques pures. Les navigateurs de la Guilde
02:50
ont recours à la drogue orange de l'Épice pour replier l'espace. Ils peuvent donc transporter un vaisseau d'une planète à une autre sans bouger. Par le monopole qu'elle exerce sur la vie économique de l'univers, la Guilde jouit d'une puissance extraordinaire. Sachez que nous sommes en l'année 10192. L'univers connu est dirigé par l'Empereur Padishah Shaddam IV. Depuis de nombreuses années, l'Empereur Shaddam IV exerce son pouvoir à partir de la planète Kaitain sur les grandes Maisons du Landsraad. Ces grandes Maisons sont composées des familles royales qui règnent ou qui contrôlent les plus importantes planètes de l'univers selon l'ancien système de gouvernement féodal. De nos jours, la substance la plus précieuse de l'univers est le Mélange, l'Épice. L’Épice prolonge la vie. L’Épice ouvre la conscience. L’Épice est vitale aux voyages intersidéraux. La compagnie CHOM a la mainmise sur l'extraction de l'Épice.
04:05
Cette dernière est contrôlée par l'Empereur Padishah Shaddam IV et les grandes Maisons du Landsraad. Avec la Guilde et le Bene Gesserit en partenaires silencieux. Cette alliance est la clé de la richesse et du pouvoir politique de l'univers. L’Épice n'existe qu'en un seul endroit de l'univers. Sur une planète désolée et desséchée, recouverte de vastes déserts. La planète Dune. Aussi connue sous le nom d'Arrakis. Nous sommes le secret de l'Univers. Bi-la kaifa Nous sommes le secret. Nous connaissons la CHOM dans l'Univers. Combinat des Honnêtes Ober Marchands. Contrôlé par l'Empereur Shaddam IV, et toutes les grandes Maisons du Landsraad. Nous connaissons la CHOM. Et pourtant, nous sommes le secret. Nous connaissons l'ordre du Bene Gesserit. Leur programme de sélection génétique sur 90 générations
05:52
pour produire le Kwisatz Haderach qu'elles contrôleront. Celles que l'on appelle « sorcières ». Et pourtant, Nous sommes le secret. Nous connaissons la Guilde et le pourvoir des navigateurs pliant l'espace et leur contrôle de tous les voyages interplanétaires. Nous connaissons leur pouvoir de prescience. Et pourtant, nous sommes le secret. Les Bakka ne pleurons plus car œuvre maintenant un pouvoir divin. Et maintenant, la prophétie : Il viendra une voix d'un autre monde, amenant la guerre sainte, le Djihad, qui purifiera l'Univers et nous sortira des ténèbres. Un rapport secret de la Guilde : Quatre planètes sont portées à notre attention. concernant un complot visant à compromettre la production de l'Épice. La planète Arrakis... source de l'Épice.
08:48
La planète Caladan : berceau de la Maison des Atréides. La planète Giedi Prime : berceau de la Maison des Harkonnen. La planète Kaitain : berceau de l'Empereur de l'univers connu. Envoyez un navigateur de la Guilde de 3e échelon à Kaitain pour exiger plus de détails auprès de l'Empereur. L’Épice doit continuer à circuler. - Père ? - Irulan, tu dois t'en aller. Pourquoi la Guilde envoie-t-elle un navigateur de 3e échelon ici ? L’Épice. Ça doit être ça. Ils devinent mes intentions. Mon Seigneur, la révérende mère est ici. Tous les couloirs d'accès et les chambres ont été dégagés. - Doit-on disposer ? - Oui, il sentira la moindre surveillance. Aucune sorte d'écoute électronique non plus. Un navigateur de la Guilde de 3e échelon sera ici d'une minute à l'autre. Nous avons senti sa présence. Entrez en télépathie lors de sa visite et faites-moi un rapport après. Leurs esprits sont si... Ils empruntent... d'étranges cheminements.
11:29
L'absorption constante de l'Épice a changé bien des choses chez les humains. - Je dois m'asseoir près de lui. - Il ne le permettra pas. Vous devrez rester à l'extérieur. Je suis votre diseuse de vérité, mon Seigneur. Il est ici, mon Seigneur. La sorcière du Bene Gesserit doit se retirer. Laissez-nous. Oui, mon Seigneur. Nous sommes seuls. - Nous venons de replier l'espace depuis Ix. - Oui ? - Vous avez fait bon voyage ? - Beaucoup de machines sur Ix. - De nouvelles machines. - Ah bon ? Supérieures à celles de Richese. Vous êtes transparent. Je vois beaucoup de choses. Je vois des plans imbriqués. Y-a-t-il un problème ? Il y a toujours un problème quand l'un des vôtres nous rend visite. La réponse se trouve à l'intérieur du problème. Je vois deux grandes Maisons, celle des Atréides et celle des Harkonnen en conflit.
14:10
Je vous vois derrière tout ça. - C'est vrai. - Vous devez tout nous révéler. La Maison des Atréides entraîne une armée en secret grâce à une technique inconnue. Une technique qui fait appel aux sons. Le duc est de plus en plus populaire auprès du Landsraad. Il pourrait me menacer. J'ai ordonné à la Maison des Atréides d'envahir Arrakis et d'extraire l'Épice à la place de leurs ennemis, les Harkonnen. Les Atréides ne refuseront pas en raison du formidable pouvoir qu'ils pensent en retirer. Ensuite, à un moment prédéterminé, le baron Harkonnen retournera sur Arrakis et attaquera par surprise la Maison des Atréides. J'ai promis au baron cinq légions chocs de mes Sardaukars. Les Harkonnen élimineront donc pour vous la Maison des Atréides. Écoutez-moi. L’Épice doit continuer à circuler. L’Épice accélère mon évolution depuis 4 000 ans. Elle vous a permis d'en vivre 200. Elle confère à l'ordre du Bene Gesserit la faculté métaphysique de voir au-delà. On veut des pouvoirs extraordinaires.
15:19
Notre pouvoir de replier l'espace dépend de l'Épice. Sans nous, votre empire s'effondrerait. Isolés sur des planètes éparpillées, vous seriez perdus. Un petit détail. Nous y voilà. Nous prévoyons un léger problème au sein de la Maison des Atréides. Paul. Paul Atréides. Vous voulez dire le duc Leto Atréides, son père. Je parle de Paul Atréides. Nous voulons qu'il soit tué. Je n'ai pas dit cela. Je ne suis pas ici. Je comprends. Pourquoi vouloir que le fils du duc meure ? Et bien ? Ils craignent qu'envoyer les Atréides sur Arrakis nuise à la production de l'Épice. Pour nous, une petite quantité suffit à prolonger grandement nos vies. Eux, ils en consomment d'énormes quantités. Il en faut beaucoup pour développer la prescience. Ils s'inquiètent.
17:04
Tout l'univers est inquiet quand ils le sont. Quoi d'autre ? Beaucoup de choses restent imprécises. Vous pouvez disposer, Hélène Mohiam, Bene Gesserit. Oui, mon Seigneur. C'est une Bene Gesserit. Il n'existe aucun endroit dans l'univers où leur échapper. Sa loyauté pour son ordre est plus forte qu'envers moi. Surveillez-la de près. Pourquoi vouloir tuer le fils du duc ? Il faut qu'on aille voir Paul Atréides sur Caladan. Le puissant ordre du Bene Gesserit, a manipulé les lignées pendant 90 générations afin de produire le Kwisatz Haderach, un surhomme. Sur Caladan, Jessica, membre de l'ordre et concubine du duc Leto Atréides, s'est vue ordonner de ne concevoir que des filles. Mais en raison de son amour pour le duc, elle désobéit et donna naissance à un fils, Paul. Paul Atréides. Et maintenant, Caladan. Et 19 années-lumière au-delà, au-delà de Bene Tleilax, La planète d'entraînement des Mentats, les ordinateurs humains.
18:54
On les reconnaît à leurs lèvres tachées de rouge. Et là, Arrakis. EXTRACTION DE L'ÉPICE Des ailes-volantes descendent la moissonneuse et la remontent en cas d'attaque de vers. Les vers s'attaquent à toutes vibrations régulières. MÉTÉO [voir TEMPÊTES] Pas de précipitations. Pas une goutte de pluie sur Arrakis. Et les Harkonnen sont proches. Là. Giedi Prime et le baron Harkonnen. L'ennemi. Le baron Harkonnen a juré de détruire les Atréides et voler le saut ducal. Saguaro, buisson fouisseur, créosotier, coussin de belle-mère. Un commencement est une période délicate. Sachez que nous sommes en l'an 10 191. Gurney Halleck, troubadour-guerrier, compagnon et professeur de Paul Atréides. Dr. Wellington Yueh, physicien royal de la Maison des Atréides. Il porte la marque du conditionnement impérial sur son front, signe qu'il est conditionné pour ne pas porter atteinte à la vie d'un être humain. Cela garantit sa fiabilité au point qu'il pourrait servir un empereur.
20:15
L’Épice est vitale aux voyages intersidéraux. Parmi ceux qui servent le duc Leto Atréides, on retrouve Thufir Hawat, mentat, maître des assassins de la Maison des Atréides. Un mentat est un être humain qui a été formé pour appréhender les formes les plus achevées de la logique. Un ordinateur humain accomplissant certaines tâches. Je sais, Thufir, je suis assis dos à la porte. Je vous ai entendu vous, le Dr Yueh, - et Gurney remontez le couloir. - Ces sons... pourraient être imités ! J'aurais fait la différence. Peut-être qu'il aurait pu. Mon père vous envoie pour me tester. De la musique ? Pas de musique. Je l'emballe pour la traversée. - Entraînement au bouclier. - Au bouclier ? Gurney, on l'a déjà fait ce matin. - Je ne suis pas d'humeur. - Pas d'humeur ? L'humeur, c'est pour les vaches et l'amour, pas pour le combat ! Je suis désolé, Gurney. Pas assez. Maintenant, garde-toi réellement ! C'est cela que tu cherches ? Bien !
22:09
La lame lente pénètre le bouclier. Mais, regarde par en bas. On se serait rejoints dans la mort. On dirait que tu étais d'humeur, finalement. Tu aurais vraiment fait couler mon sang ? Si tu avais combattu en deçà de tes capacités, je t'aurais laissé une belle balafre en souvenir. - Récemment, tout est devenu si sérieux. - Nous partirons bientôt pour Arrakis. Arrakis est bien réelle. Les Harkonnen sont réels. Dr Yueh... avez-vous des informations sur les vers d'Arrakis ? J'ai obtenu un livre-bobine sur un petit spécimen. Il ne faisait que 125 mètres de long. Seulement ? On a rapporté avoir vu des vers faisant 450 mètres au cœur du désert. C'est loin d'où nous allons être à Arrakeen. La ceinture du désert et le pôle méridional sont des zones interdites. Les tempêtes... et les vers. Est-il vrai que le vent peut charrier du sable jusqu'à 700 km/h ? La peau devient poussière en quelques minutes. Et ces vents secs libèrent une formidable concentration d'électricité statique dans l'atmosphère.
23:46
Nos boucliers corporels sont totalement inefficaces à l'extérieur, sur Arrakis. - Comment les Fremens arrivent à survivre ? - On en sait peu sur eux. Ils vivent au cœur du désert, certains dans les villes. - Ils ont l'iris et le blanc des yeux bleus. - Les yeux. Leur sang est saturé par l'Épice. L’Épice peut-elle nous affecter aussi ? Bien des dangers nous guettent sur Arrakis. D'abord, les Harkonnen ne laisseront pas tomber aussi facilement leur contrat avec le CHOM. Les Harkonnen sont nos ennemis, bien sûr. Mais je suspecte l'Empereur d'être derrière eux. Tu feras un duc redoutable. Maintenant, n'oublie jamais... que la meilleure façon d'éviter un piège... - c'est d'en connaître l'existence. - Oui, mais si on nous tend un piège, - Pourquoi y aller tout de même ? - Nous avons notre nouvelle armée... Dr Yueh, posez-lui un module étrange. - Dégagez la pièce et verrouillez-la ! - Détachement, repliez-vous. Activez un combattant. Réglez la portée à 2 mètres.
26:45
Son tir est précis. Ce n'est pas le style de Duncan. Ni le mien. C'est l'influence de sa mère. Un autre membre de la maisonnée est Duncan Idaho, ami et maître d'arme de Paul Atréides. Duncan ! Paul, je venais justement te dire au revoir. Je pars en avance, seul. Je ne te reverrai pas avant longtemps. Pourquoi ne pars-tu pas avec nous ? Un service pour ton père. Il veut te parler. On se reverra sur Arrakis. Que la main de Dieu te protège. Que la main de Dieu nous protège tous. Père. Merci de m'avoir rejoint, Paul. Il va être bon d'arriver à notre nouvelle maison et de laisser derrière toute cette agitation. Thufir Hawat sert les Atréides depuis trois générations. Il jure que tu es l'élève le plus talentueux qu'il ait eu. Yueh, Gurney et Duncan disent de même. - J'en éprouve tellement de fierté. - Je veux que tu sois fier de moi. La mer me manquera. Mais il faut vivre de nouvelles expériences. Cela éveille des choses profondément enfouies
29:32
en leur permettant de grandir. Sans changement, quelque chose sommeille en nous et s'éveille rarement. Le dormeur doit se réveiller. Arrakis, Dune. Planète désertique. Je vais te tuer. La seconde lune. Parle-moi de ton monde natal, Usul. Jessica, tu avais ordre de ne donner que des filles aux Atréides. - Jessica ! - C'était tellement important pour lui. Tu n'as donc pensé qu'au désir du duc ? Les désirs n'ont rien à voir avec ça. Une fille Atréides aurait pu épouser un héritier des Harkonnen et refermer la brèche. On risque maintenant de perdre les deux lignées. J'ai juré de ne jamais regretter ma décision. - Je paierai pour toutes mes erreurs. - Et ton fils paiera avec toi. Est-ce qu'Arrakis... Est-ce aussi terrible qu'on le dit sur Arrakis ? Mon duc... Tu es entrée dans cette affaire en pleine connaissance de l'étroitesse de ta marge de manœuvre. Jessica... Dieu... que je souhaiterais être à ta place et supporter tes souffrances.
32:44
Mais chacune d'entre nous doit suivre son propre chemin. Je sais. Je comprends. Concernant Paul, le pourquoi et le comment de ce que tu as fait, nous le savons. Mais par bonté, je dois te prévenir qu'il y a peu de chance qu'il soit la « totalité » du Bene Gesserit. Je vais toutefois l'observer. Dans quelques minutes, Jessica, ton fils sera un être humain vivant ou un animal mort. Il est ici. Arrakis, Dune, Planète désertique. En mouvement. En mouvement. Nous sauverons ce que nous pourrons. Mais je te le dis, grand Dieu, pour le père, il n'y a rien à faire. Croyais-tu que tu mettrais au monde le Kwisatz Haderach ? Le surhomme de l'univers ? Comment oses-tu ? Ma plus brillante élève... et ma plus grande... déception. Il est réveillé. Il nous écoute. Bien ! Prépare-toi, jeune Paul Atréides.
34:39
Je veux te voir dans les appartements de ta mère dans un quart d'heure. Paul. C'est très important. Rappelles-toi que tu es un fils de duc. Voici la révérende mère Gaïus Hélène Mohiam. Elle va t'observer. - S'il vous plaît ! - Jessica, - tu sais que cela doit être fait. - Votre révérence. Que craint-elle ? - Que va-t-il arriver à mon père ? - Paul, écoute la révérende mère et fais ce qu'elle te dit. Maintenant, toi, approche. Elle se sert de la Voix. Non. Quelle force. Surprenant. Approche ! Tu vois ceci ? Glisse ta main droite dans la boîte. - Qu'y a-t-il à l'intérieur ? - La douleur. Arrête ! Glisse ta main dans la boîte ! Je tiens sur ton cou le gom jabbar. Ne retire pas ta main, sinon tu vas goûter de ce poison. Un fils de duc doit connaître beaucoup de poisons. Celui-ci ne tue que... les animaux. Insinuez-vous que je suis un animal ? Disons que j'insinue que tu pourrais être humain.
37:11
Ta conscience peut sans doute maîtriser tes instincts. Ton instinct va te pousser à retirer ta main de la boîte. Si tu fais cela, tu meurs. Tu sentiras... une démangeaison... Là. Maintenant, elle se change en... brûlure. De plus en plus intense. - De plus en plus intense. - Ça brûle. Silence ! Je ne dois pas avoir peur. La peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. Je fais face à ma peur. Qu'elle passe... sur moi et à travers moi. Je ne dois pas avoir peur. - Tu sens ta chair se flétrir. - La peur tue l'esprit. ...la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. - Je fais face à ma peur. - La peau tombe en lambeaux. La peur... est... la petite mort. Je ne dois... pas... avoir peur... - J'ai mal ! - Non ! Assez ! Kull Wahad ! Aucun enfant né d'une femme n'a enduré autant.
38:40
Sors ta main de la boîte et regarde-la, jeune humain. Retire-la ! Douleur par induction nerveuse. Un humain peut supporter la douleur. - L'épreuve est crise et observation. - J'en saisis la nature. Serait-il l'élu ? Peut-être. Sera-t-il sous notre contrôle ? Tu le sais quand les gens disent la vérité ? Je le sais. Parle-moi de ton monde natal, Usul. Ta mère veut que tu me parles de tes rêves. Je veux juste savoir une chose : est-ce qu'ils se réalisent ? Pas tous. Mais je sais faire la différence. Peut-être que tu es... le Kwisatz Haderach. Qu'est-ce ? Celui qui peut être en plusieurs lieux à la fois. Celui qui peut dresser un pont entre le temps et l'espace. Il regardera là où nous ne le pouvons. Connais-tu l'Eau de la vie ? La bile des vers nouveau-nés d'Arrakis ? - J'en ai entendu parlé. - Elle est très dangereuse. L'ordre du Bene Gesserit l'utilise afin de voir au-dedans. Il existe un endroit...
40:23
terrifiant pour nous, les femmes. Il est dit... qu'un homme viendra, le Kwisatz Haderach. Il ira là où nous ne pouvons aller. Tant d'hommes ont essayé. Ils ont essayé et échoué ? Ils ont essayé et péri. Jessica ! Je sens tes enseignements en lui. Oublie les habituelles étapes de formation. Pour sa sécurité, il aura besoin de la Voix. Oublions ma sécurité... et pensons plutôt à celle de mon père. Je vous ai entendues. Vous en parliez comme s'il était mort. Eh bien, il ne l'est pas ! - Paul. - Il ne l'est pas ! Et il ne mourra pas ! Dites-moi qu'il ne mourra pas. - Tout ce qui pouvait être fait, l'a été. - Mère, dites-le-moi ! La Voix... pourrait te sauver. Le baron Harkonnen a envoyé au duc Leto un message de paix. Le duc ne dérogera pas à l'art du Kanly, la vendetta. Voici donc la réponse que fit le duc, assis à son bureau : « Votre offre d'une rencontre est refusée. « J'ai souvent goûté à votre tricherie, comme chacun le sait. « L'art du Kanly est encore admiré de part et d'autre de l'empire ».
42:29
Il l'a signé : « duc Leto d'Arrakis », sachant fort bien que cela irriterait le baron. Avec sa chevalière ducale, le duc a apposé le sceau de la Maison des Atréides sous sa signature : « duc Leto d'Arrakis ». Mentat Piter De Vries. Un message pour le Mentat Piter De Vries. Le baron attend avec impatience la réponse de Leto. C'est par ma volonté que mon esprit se meut. C'est grâce au jus de sapho que l'esprit accélère, que les lèvres se tachent en guise d'avertissement. C'est par ma volonté que mon esprit se meut. C'est par ma volonté que mon esprit se meut. C'est grâce au jus de sapho que l'esprit accélère, que les lèvres se tachent en guise d'avertissement. C'est par ma volonté que mon esprit se meut. - Mon Seigneur. - Piter ! Les Atréides se préparent à quitter Caladan, et j'ai en main la réponse du duc Leto. - Qu'est-ce que Leto a répondu, Piter ? - Il souhaite vous informer que la vendetta, selon ce qu'il a écrit, en langue ancienne, l'art du kanly, donc, est bien vivant. Il ne souhaite pas vous rencontrer.
45:15
J'ai donné une chance à la paix. Les règles du kanly ont été respectées ! Faites entrer Feyd et Rabban. Comme vous me l'aviez prescrit, j'ai mis vos neveux au courant - de mon plan... - Mon plan ! Du plan destiné à écraser les Atréides. Feyd, Rabban, soyez discrets. Aucune autre Grande Maison du Landsraad ne doit apprendre que l'Empereur a aidé le baron. Sinon, c'est le Landsraad entier qui se retournera contre le baron et l'Empereur. Mets la pointe là-dedans, Pete, et tourne-la doucement. Vous êtes si beau, mon baron. Votre peau : un plaisir pour moi. Vos maladies : amoureusement soignées pour toute l'éternité. Je reprendrai Arrakis et je la garderai pour moi seul ! Celui qui contrôle l'Épice, contrôle l'Univers ! Et ce que Piter ne vous a pas dit, c'est que nous contrôlons une personne qui est très proche,
47:28
très proche du duc Leto. Cet individu, ce traître, nous sera plus utile que 10 légions de Sardaukars. Et qui est ce... traître ? Je ne vous révélerai pas son identité, ni quand nous attaquerons. Cependant, je puis vous assurer que le duc mourra devant lui, et il saura... il saura que c'est moi, le baron Vladimir Harkonnen, qui aurai été l'artisan de sa chute ! Voilà ce que je ferais au duc et à sa famille. Un jour, je t'ai dit qu'une fille serait conçue au moment des séparations. Je m'en souviens. Conçue dans l'amour... au moment des séparations. Arrakis est un monde hostile. Je dois savoir si tu le veux vraiment. Ce doit être ce soir, sous ces influences. Je ne t'ai pas entendu... à cause du vent. Je murmurais « oui ». Et je murmure : « Je t'aime ». Bientôt, ils commenceront à replier l'espace. Au loin, dans le centre de contrôle du gaz d'Épice. Voyager... sans se déplacer.
54:44
Et maintenant, la prophétie. Il viendra une voix d'un autre monde, amenant la guerre sainte, le Djihad, qui purifiera l'Univers et nous sortira des ténèbres. La mère et le fils. La Maison des Atréides pris contrôle d'Arrakis 63 jours standards après le début de l'année 10 191. Il était notoire que les Harkonnen, les précédents maîtres d'Arrakis, laisseraient derrière eux des troupes suicides. Les patrouilles Atréides furent doublées. Chaque soldat doit veiller à préserver l'eau. Notre existence et notre efficacité en tant qu'armée dépendent de l'eau. N'oubliez jamais que l'eau est la vie. Pourquoi le bouclier n'a pas encore été activé ? Monsieur, nous avons découvert un autre module de sabotage. Il devrait être fonctionnel maintenant. Ces modules sont trop faciles à trouver. Bouclier de la Maison activé. Madame,
58:11
le personnel local, servantes et serviteurs, attendent votre inspection. Hawat les a déjà examinés. Excusez-moi, madame, les Harkonnen pourraient les avoir médicalement manipulés. De la façon dont vous dites « Harkonnen », j'ignorais que vous aviez autant de raisons pour les haïr. Ma femme... Mais, bien sûr, vous n'avez pas connu ma femme. Les Hark... Pardonnez-moi. Ils ont dû la tuer. Pardonnez-moi, mais je n'arrive pas à en parler. Il cache quelque chose. Et pourtant... il y a le conditionnement impérial. Un gage de confiance. La mère Bene Gesserit. La légende. Où est votre fils ? Je dois vous avertir. Vous courez un grave danger. Mon message, il est là. Il y a encore beaucoup cadavres ennemis à inspecter, Dr Yueh. Est-ce que ça va ? Oui, je vais bien. Merci, Thufir. Mon Seigneur ? Mon Seigneur ? Thufir ? As-tu des nouvelles de Duncan Idaho ? Non, Sire. J'ai cependant...
01:01:39
découvert le nom donné à Paul par les Fremen de la ville à notre arrivé : Mahdi... et... Lisan Al-Gaib. Oui. C'est une prophétie. Un jeune chef viendra à eux... avec une mère Bene Gesserit. Cela suit le schéma classique du messie. Mais « Mahdi » ? Oui. Il semble qu'il soit écrit... qu'il les mènera... vers une vrai... liberté. Une aile-volante compte quatre équipes de mineurs. Toutefois, elle ne transporte que deux moissonneuses à la fois. À ce jour, nous disposons de 930 moissonneuses... et de 981 ailes-volantes. Sans danger. L’Épice. La seconde lune. Le dormeur doit se réveiller. Un chercheur-tueur ! Il ne peut m'atteindre si je reste immobile. Il fait trop sombre pour lui. Cela m'aurait tué. J'étais sa cible. Le mouvement l'a attiré. Qui êtes-vous ? Je suis la Shadout Mapes, la gouvernante. Je dois purifier la route entre nous. Vous m'avez sauvé la vie. Nous, Fremens, honorons nos dettes.
01:06:23
Nous savons qu'un traître se cache parmi vous. Nous ignorons cependant son identité. Mais nous sommes certains qu'il existe. Un traître ? Installez une sonde sonique immédiatement. Thufir, as-tu trouvé quelque chose ? Pas encore. Continue les recherches. Et le traître ? Que Dieu nous vienne en aide. Harkonnen. Mon Seigneur... Une fois de plus, mon Seigneur, - je viens vous remettre ma démission... - Silence, Thufir ! Arrête de divaguer. Je te l'ai dit, hier ! Si tu as fait une erreur, ce ne fut pas de surestimer les Harkonnen. Leurs esprits simples ont engendré un piège simple. Paul a survécu en grande partie grâce à ton entraînement. Tu n'as pas échoué là. Assieds-toi, Thufir. Mon Seigneur. Thufir... Où est ce traître ? Je sais que tu as blanchi tout le monde, particulièrement nos proches. Mais revérifies... et trouve-le. Les rapports des secteurs six à quatre-vingt, Sire. Prends-les, Thufir. Secteur 680, à vous, le 6, le sommet, le 8, le quadrant le 9e plus les cercles 84, la grille 80, j'appelle le 4e, à vous.
01:08:50
Huit. Thufir Hawat, Mentat, maître des assassins. Le palais est sécurisé. La cité d'Arrakeen est sous loi martiale. Nous avons des troupes ici, au quartier général et sous-sols, aux niveaux 6 à 10. Le reste est stationné dans Arrakeen et d'autres sont sur la piste de décollage. Notre nouvelle armée s'entraîne encore, mais tout, tout est protégé. Avec ces boucliers, rien ne peut nous atteindre. Kynes... Le Dr. Kynes attend. C'est l'arbitre du changement au service de l'Empereur supervisant l'évacuation des Harkonnen et notre prise de contrôle. Il souhaite... vous emmener inspecter les opérations d'extraction de l'Épice. Il se peut qu'il soit... ou pas... sympathique à notre cause. Mais, Sire, avec cette tentative contre le jeune maître, je suis contre le fait que vous quittiez le palais. La tentative a échoué. Des Harkonnen ont déjà été capturés. On doit anéantir leur organisation sur Arrakis.
01:10:14
Vous savez tous ce qu'il y a à faire ! Gurney, nous avons désespérément besoin de mineurs. Plusieurs menacent de partir sur la prochaine navette. Il faut des conducteurs d'Épice, des analystes météo, quiconque ayant une expertise dans le désert. Tu dois les persuader de se joindre à nous. Ils viendront tous... pour la violence. Leurs regards avides se porteront en avant, comme le vent d'est. Et ils rassembleront la captivité du sable. Très émouvant, Gurney. Allez, en route. Veille sur le Dr. Kynes jusqu'à ce que Paul et moi arrivions. Nous ne serons pas prisonniers de cet endroit. Voyez, comme une monture dans le désert suit son chemin, je suivrai le mien. Oui ? Je suis la Shadout Mapes. Votre gouvernante, noble née. Quels sont vos ordres ? Vous pouvez m'appeler « Madame ». Je ne suis pas née noble. Je suis la première concubine du duc Leto, mère de l'héritier en titre. « Shadout ». C'est un mot ancien. Vous connaissez les anciennes langues ? Je sais beaucoup de choses.
01:12:19
Je sais que vous êtes venue prête à vous battre avec une arme dans votre corsage. Madame, l'arme est en réalité un présent s'il est prouvé que vous êtes l'élue. Et l'arme de ma mort... si cela n'est pas le cas. Vous le connaissez, Madame ? C'est un Krys. Vous le dîtes si légèrement. Connaissez-vous sa signification ? C'est un faiseur... Vous pensiez que je ne connaîtrais pas le Faiseur... Madame, quand on vit avec la prophétie depuis si longtemps, le jour de sa révélation est un choc. Vous refourrez cette épée sans l'ensanglanter ! Prenez l'eau de ma vie. Vous êtes des nôtres. Vous êtes l'élue. Alors vous êtes le Dr. Kynes. L'arbitre du changement. Et l'écologiste impérial. On nous informe que la présence des Harkonnen était encore très forte. Le processus d'évacuation continu.
01:14:47
Voici mon fils, Paul. - Êtes-vous un Fremen ? - J'ai été sur Arrakis au service de l'Empereur... assez longtemps pour affecter mes yeux. Au service de l'Empereur. Nous sommes entre vos mains, Dr. Vos distilles sont plus qu'appréciés. Nous en expliquerez-vous le fonctionnement ? Bien, c'est un distille de fabrication fremen, le plus efficace qui soit sur Arrakis. En gros... Ça va aller, Gurney. Oui, Sire. En gros... c'est un système sophistiqué de filtrage et d'échange de chaleur. La transpiration passe une première couche... et se concentre dans une seconde. Là, le sel est séparé. Des pompes sont activées par la marche et la respiration. L'eau ainsi récupérée... et circule dans des poches... d'où vous pouvez vous abreuver par ce tube. L'urine et les selles sont traitées dans les cuissardes. Si vous vous retrouvez en plein désert, n'oubliez pas d'inspirer par la bouche et d'expirer par le nez à travers ce tube. Avec un distille fremen en bon état, vous survivrez pendant des semaines, même au cœur du désert, Sire.
01:16:10
Je vous remercie. Vous me permettez ? Vous avez déjà porté un distille. Non. Il a été ajusté pour le désert. Qui vous a appris à faire ça ? Personne. Ça me semblait approprié. Ça l'est absolument. Il connaîtra vos usages de façon innée. Nous perdons du temps, Sire. Un langage de bataille ? Traduis-le. Très faible. Harkonnen ! Vitesse de l'air : zéro-cinq. Température ambiante : 300 degrés Kelvin. Vitesse de l'air, trois-zéro. ...opérationnel à 75%. C'est par là que j'ai dit à votre maître des sables de moissonner aujourd'hui. Au sud-est, au-delà de la barrière du bouclier. Température ambiante, 350 degrés Kelvin. Vitesse de l'air, un-trois-zéro. Attention. Vous quittez la zone protégée par la barrière pour entrer en plein désert. Verra-t-on un ver ? Là où il y a l'Épice et son extraction, il y a toujours des vers. Toujours ? Toujours. Pourquoi viennent-ils ? Pour protéger leur territoire. Les vibrations les attirent.
01:18:29
Existe-t-il un lien entre les vers et l'Épice ? Comme je vous l'ai dit, ils protègent les sables riches en Épice. Pour ce qui est de leur rapport avec l'Épice... qui sait ? - Nuages de poussière devant, Sire. - Nous arrivons à la moisson d'Épice. Aucun autre nuage n'y ressemble. Voyez les guetteurs au-dessus ? Ils guettent des signes de vers, des ondes de sable révélatrices. Ils ont des sondes sismiques à la surface aussi, Sire. Les vers peuvent se déplacer en profondeur sans créer d'ondes. On dirait que l'Épice est abondante ici. Un signe du ver ? Est-ce un signe du ver ? Oui. Un ver. Et un gros. Vous avez l'œil perçant. Vous permettez ? Appel à la moissonneuse, plate-forme 9. Signe de ver ! - Qui appelle ? - Ne parlez pas du duc. Nous sommes sur un canal non codé. Vol non répertorié au nord-est. Le ver traverse votre route. Contact estimé dans... 15 minutes. Repérage visuel confirmé. Restez en ligne. Contact dans moins de 16 minutes. Bonne estimation. Qui est sur ce vol ?
01:19:55
Que va-t-il se passer ? L'aile-volante va venir enlever la moissonneuse. Rapprochez-vous de la moissonneuse. Cela va vous intéresser, Sire. Ils travaillent jusqu'à la dernière minute. Ici guetteur, aucun signe de l'aile-volante. Elle ne répond pas. Le ver arrive dans huit minutes, Sire. Guetteurs aux rapports, dans l'ordre. - Au rapport n°1. - Aucun signal. - Au rapport n°2. - Négatif. - Au rapport n°3. - Négatif, monsieur. - Au rapport n°4. - Aucun signal. Je répète : aucun signal. - Je pense qu'ils ont détruit notre aile-volante. - Malédiction ! Les Harkonnen. Nous venons à votre rescousse. À tous les guetteurs, exécutez mes ordres. - Les ordres de qui ? - Du duc Leto Atréides. Oui. Certainement, Sire. - Combien êtes-vous ? - Une équipe complète, 26 hommes. - Mais Sire, on ne peut abandonner l'Épice. - Au diable, l'Épice ! Allez-vous-en ! Deux hommes dans chaque guetteur ! Vous, venez par ici ! Vite ! Courrez ! Je ne le vois toujours pas, mais il est très proche. Travail bâclé. Du travail vraiment mal fait.
01:21:20
Allez les gars, montez à bord. Nous serons trop lourds, Sire. L’Épice. L’Épice pure, non raffinée. Le voilà ! Il faut décoller immédiatement ! Bénis soient le Faiseur et Son eau. Bénies soient Ses allées et venues. - Que Son passage purifie le monde. - Qu'est-ce que vous dites ? Rien. Dieux, quel monstre. Quelqu'un va payer pour cela, je le jure. Il se soucie plus de ses hommes que de l'Épice. Je dois admettre, contre toute attente : j'apprécie ce duc. Duncan. Les Fremen... ont fait parvenir un message à votre intention, Sire. - L'avez-vous lu ? - Non, on m'a dit de vous le remettre. Il est écrit : « Une colonne de fumée de jour, « un pilier de feu la nuit ». C'est un avertissement. Plutôt obscur. Qu'as-tu découvert à propos des Fremen, Duncan ? Dis-moi. - Pourquoi étions-nous sans nouvelles ? - Mon Seigneur, il y a tant à découvrir. Ils pourraient être nos alliés. Ils sont fiers, redoutables. On n'obtient pas leur loyauté facilement, ni rapidement.
01:24:17
Comme vous le savez, l'Imperium n'a jamais pu recenser les Fremen. Tout le monde pense qu'il s'agit de quelques tribus nomades dans le désert. Mon Seigneur, je suspecte qu'un secret extraordinaire est gardé sur cette planète : que les Fremen existent en grand nombre. En très grand nombre. Et qu'en réalité ce sont eux qui contrôlent... Arrakis. Dr. Kynes, être au service de l'Empereur comme vous l'êtes... peut-être n'est-il pas très sage de vous rapprocher de nous, les Atréides. Au contraire, je me sens à l'aise ici. N'oubliez jamais combien l'eau est précieuse ici. C'était une marque de respect. Vous joignez-vous à nous ? Vous percez le cœur des choses, Sire. Cela voudrait dire une alliance duelle. Il est avec l'Empereur. Une alliance duelle, oui. Mais pas avec l'Empereur. Les Fremen ! Alors que l'eau serve de gage entre nous. Je suis désolé de te forcer à dormir si loin sous terre, mais nous ne pouvons courir de risque. Je vois que tu étudies.
01:27:23
La connaissance est force. D'après Thufir Hawat. Il faudra plus que cela pour tenir Arrakis contre nos nombreux ennemis. Beaucoup plus. Beaucoup... ...plus. Paul, Si quelque chose devait m'arriver... Père ! Il ne vous arrivera rien. Bien sûr. Mais si cela devait arriver... Oui ? Objets inconnus sur nos écrans. Nous essayons de les identifier. Je reviendrai, mon fils. Dors bien, mon fils. Père... Drogué ! Jessica, qu'est-ce qui ne va pas ? Pardonne-moi, ma concubine bien-aimée. J'aurais dû t'épouser. Pourquoi rêver d'accéder au trône par un mariage politique ? J'aurais dû t'épouser. Que s'est-il passé ? Yueh ! Il a saboté les générateurs. Nous n'avons plus de défense ! Le bouclier est désactivé. J'ai détruit les nouveaux modules étranges de l'armée. - J'ai fait tomber la Maison des Atréides. - Pourquoi ? Je veux tuer un homme. Pas vous, mon cher duc. Vous êtes déjà mort. Mais on vous conduira devant le baron avant.
01:31:26
Vous serez ligoté et drogué, mais vous pourrez encore attaquer. Vous pourrez encore attaquer ! Quand vous verrez le baron, vous aurez une nouvelle dent à gaz empoisonné. Il vous voudra proche, afin de vous narguer. Une morsure sur cette dent... et une forte expiration... - Je refuse. - Non ! Vous ne devez pas ! Parce qu'en retour, je sauverai les vies de Paul et Jessica. Pour Paul. Quand vous verrez le baron, n'oubliez pas la dent ! La dent ! La dent ! Attention ! Attention ! Nous approchons de la ligne de feu. Réglage de portée des bombes complété. Le bouclier est désactivé. Le bouclier est désactivé ! Ouvrez les portes ! Des signaux ! Réactivez ce bouclier ! Le bouclier ! Les modules étranges... détruits ! Préparez les avions. Larguez les bombes. Longue vie au duc Leto ! La drogue était programmée. Le Dr Yueh nous a été très utile.
01:35:08
Quel dommage que tu doives rester bâillonnée. Mais on ne peut se permettre de se laisser séduire par ta voix de sorcière. Leto, où es-tu ? Amenez-le ici ! Tu as fait du très bon travail. Il ne sent presque rien. Ouvre ta bouche. Ouvre-là. Ouvre-là ! Tu as fait du bon travail... traître. La mère et le fils se ressemblent. Paul ! Ils sont dangereux. L'entraînement qu'ils ont reçu... défie l'imagination de bien des gens. Leto ! Je les laisse entre tes mains, Piter. Adieu Jessica. Et adieu à ton tendre fils. Je veux cracher sur ta tête. Quelques crachats sur ta figure. J'en rêvais. On nous a ordonné de les tuer. Alors tuez-les. Quels sont vos ordres, Piter ? Emmène-les dans le désert, comme le traître l'a suggéré. Les vers détruiront les preuves. Les corps ne doivent jamais être retrouvés. J'ai connu la femme de Yueh. C'est moi qui ai brisé son conditionnement impérial.
01:38:53
J'ai rêvé de maints plaisirs avec vous. Il serait peut-être préférable que vous finissiez dans les entrailles d'un ver. Le désir obscurcit ma raison. Ce n'est pas une bonne chose. C'est mauvais. Ils sont quelque part ici. En bas. Duncan ! Reculez ! Ne vous approchez pas davantage. Souhaites-tu revoir ta femme, maintenant ? C'est bien cela, traître ? Elle est en vie ? Tu veux la rejoindre ? Rejoins-la. Vous croyez m'avoir vaincu ? Vous pensez que j'ignorais ce que j'obtiendrais pour ma femme ? Emmène-le. Gardes ! - Où sont-ils ? - Au-dessus du grand désert. Continuez de les suivre. Le signe de Yueh. Il nous a laissé des distilles. Ne touchez pas ma mère ! Il essaie la Voix. La révérende mère a dit que ça le sauverait. - As-tu entendu le petit garçon se plaindre ? - Hein ? Je n'ai rien entendu. Le petit... Retirez lui son bâillon ! Excellent ! Nul besoin de se battre pour moi. Une lame empoisonnée.
01:44:04
D'abord, coupez les liens de mon fils. C'est ça. Oh, mon Dieu ! Le duc Leto Atréides. Quelqu'un a arraché l'insigne de l'uniforme. Quelle négligence. C'est Feyd. Feyd, vraiment ? Feyd... Le duc... Leto Atréides. Où est la chevalière ducale ? Il me faut son anneau. L'anneau ! On nous l'a amené tel quel, Seigneur baron. Tu as tué le docteur trop vite, imbécile ! Le docteur ! Yueh ! Qu'a-t-il dit ? Paul et Jessica sont en sécurité. Oui. La dent ! - Il revient à lui, baron. - Où est ta chevalière ? - Tu ne veux pas répondre ? - Patience ! Patience ! Tu dois t'approcher davantage. L'eau... ...de ma vie... - ...pour Paul. - Il pleure. Il pleure ! Qu'est-ce que ça signifie, Piter ? Approche, baron. Jessica ! Paul ! Leto ! Leto est mort !
01:47:22
Non ! Il est mort ! Je sais. Suis-je encore en vie ? - Je suis en vie ? - Oui, vous êtes en vie, mon baron. Je suis vivant, hein ? En vie ! Je ne peux plus maintenir notre altitude. Nous n'atteindrons jamais l'abri des rochers ! Peut-être ce petit rocher ? - Où sommes-nous, d'après toi ? - En régions polaires australes. La zone interdite. Accrochez-vous. Dépêchez-vous ! Prends les distilles ! Vite ! Ce crash peut attirer un ver. - La chevalière ! - Un million de morts ne suffisaient pas à Yueh ! Où sont mes émotions ? Je ne ressens rien pour personne. La seconde lune. Je parle de Paul Atréides. Nous voulons qu'il soit tué. Celui qui contrôle l'Épice, contrôle l'Univers ! Mon avenir est lié à cette lune. Il ne pleut jamais sur Arrakis. Le dormeur doit se réveiller. Ils m'appelleront... Muad'Dib. Écoutez-moi. Écoutez !
01:50:57
Vous vouliez tout savoir de mes rêves. Je viens de faire un rêve éveillé. Savez-vous pourquoi ? L’Épice ! Il y en a partout ici. Calme-toi. Comme la drogue de la diseuse de vérité. C'est un poison. Vous saviez que l'Épice me changerait. Mais grâce à vos enseignements, elle a changé ma conscience. Je le vois ! Je peux le voir ! Est-il l'élu ? Vous portez ma sœur en vous. Il sait. Vous... et vos consœurs du Bene Gesserit. Je ne suis pas votre Kwisatz Haderach ! Je suis quelque chose de différent. Quelque chose d'inattendu. Je suis bien plus encore... Vous n'entrevoyez pas mon potentiel. Père ! Père, je vous le promets, un jour le dormeur se réveillera. Père. Partez maintenant. Emmenez-le dans son désert... pour y mourir. Partez. Yueh a laissé les plans des modules étranges. Il nous faut atteindre montagne rocheuse. Nous entrons dans une ère où tous chercheront à nous tuer. C'est plus loin que je pensais.
01:54:14
Un ver viendra. Je vais planter ce marteleur. Cela devrait le leurrer. Souvenez-vous, marchez sans rythme pour ne pas attirer le ver. Il ira au marteleur. Je suis prête. Plus vite ! C'est assourdissant ! L’Épice. - La sentez-vous ? - Oui ! Paul ! Paul ! Un marteleur ! Que s'est-il passé ? Pourquoi est-il parti ? Quelqu'un... a actionné un autre marteleur. Nous ne sommes pas seuls. - Des marches taillées par l'homme. - Oui. Si discrets... je ne les ai pas entendus. Il s'agit peut-être de ceux dont nous a parlé la Shadout Mapes. Je prendrai l'homme-enfant. Il trouvera refuge dans ma tribu. Reculez ! Elle est adepte de l'art étrange Grands Dieux ! Si vous pouvez faire cela au plus fort d'entre nous, vous valez 10 fois votre poids en eau. En tant que chef de mon peuple, je vous donne ma parole. Enseignez-nous cet art étrange, et nous vous hébergerons tous les deux. Votre eau se mélangera à la nôtre.
01:59:59
Alors, je vous enseignerai notre art du combat. Vous avez la parole d'une Bene Gesserit. C'est bien la légende ! Je m'appelle Chani, fille de Liet. Je ne t'aurais pas permit de nuire à ma tribu. De mes rêves... Si... belle ! Suis-moi. Je connais un chemin plus facile. Il m'a pris par surprise. C'était un accident. Stilgar, j'invoque la règle de l'Amtal. Mais Jamis, tu as provoqué ce combat. Ces gens sont sous ma protection. Si tu devais gagner, je te taillerai en pièces. Jamis, je ne veux pas me battre contre toi. - Peut-être que si j'expliquais... - Expliquer ? Explique la mort. Je vais laver mon couteau dans ton sang. Pas de boucliers ? J'ai l'habitude de me battre avec un bouclier. Prends mon Krys. Jamis tourne sur sa droite après avoir paré un coup. Méfies-toi, il est ambidextre. Que ton couteau se brise et vole en éclats. Que ressent-tu maintenant que tu as tué ? Il donne de l'eau aux morts ! Mon fils n'a jamais tué avant ce jour.
02:03:33
Tu as de la force. Nous t'appellerons Usul, qui est la force à la base du pilier. Ce sera ton nom secret dans notre troupe. Mais tu dois te choisir un nom d'homme, dont on usera ouvertement. Quel nom donnez-vous à l'ombre de la souris sur la seconde lune ? Nous l'appelons... Muad'Dib. Pourrait-on m'appeler Paul-Muad'Dib ? Tu es Paul-Muad'Dib. Et nous accueillerons ta mère à titre de sayyadina. Soyez les bienvenus. Le rêve... se poursuit. L'épouse et les fils de Jamis. Cette eau appartient à Usul. Qu'il veille sur elle au nom de la tribu. Puisse-t-il être généreux en temps de nécessité. Bi-la kaifa Jamis transportait 33 litres, 7 drachmes et 3/32. Les acceptes-tu ? Oui. Maîtres de l'eau ! De l'humidité ! Des pièges à vent. Énormes. De l'eau. Des millions de décalitres. Un trésor. Bien plus qu'un trésor, Usul. Nous avons des milliers de caches comme celle-ci,
02:07:38
mais très peu d'entre nous les connaissent toutes. Et quand nous en aurons assez, nous changerons le visage d'Arrakis. Parle-moi de ton monde natal, Usul. Parle-moi de ton monde natal, Usul. Qu'y a-t-il ? Liet, le père de Chani, notre chef, est mort. Tué par les Harkonnen. Pour le père, il n'y a rien à faire. Nous avons tous les deux perdus un père. Rabban ! Rabban ! Nous baignons dans le sang des Atréides. Nous les avons étripés ! Nous les avons étripés ! Rabban ! Rabban ! Je te confie Arrakis. À toi de la saigner, comme je te l'ai promis. Je veux que tu la saignes, que tu la saignes et que tu la saignes encore davantage ! Arrose-moi d'Épice ! Dompte-les ! Dompte-les jusqu'à les soumettre totalement ! Ne montre ni une once de pitié ou de miséricorde ! Sans répit ! Va. Va ! - Sois sans pitié ! - Avec joie, baron ! Feyd... Et quand... nous les aurons suffisamment écrasé...
02:11:03
je t'enverrai toi, Feyd. Adorable Feyd. Où est mon docteur ? Jessica, notre révérende mère est trop âgée. Elle invoque votre venue depuis longtemps, car elle souhaite trouver le repos. Elle demande que vous passiez au-dedans... pour devenir notre révérende mère. Connais-tu l'Eau de la vie ? Viens regarder. Le plus grand des mystères... La fin... ...et le commencement. L’Eau de la vie. L’Eau de la vie. Si vous... devez être une révérende mère, que Shai-Hulud... le décide maintenant ! Mais qu'arrivera-t-il à l'enfant que je porte ? Suivant la tradition Bene Gesserit, la vieille révérende mère a rendu l'âme en transmettant son savoir. Jessica avait réussi à transmuer l'Eau de la vie empoisonnée. Tous les hommes ayant essayé ont péri. Le dormeur doit se réveiller. L'extraordinaire pouvoir de l'Eau de la vie causa la naissance prématurée de la fille de Jessica : Alia. Alia naquit avec toute la connaissance et les pouvoirs d'une révérende mère.
02:14:45
Feyd, même s'il prend de l'âge, Thufir est l'un des meilleurs Mentats de l'Univers. Et il est à moi, Feyd, entièrement mien. - Silence maintenant. - D'accord. Viens. Mon vieux Thufir, je constate qu'on vous a posé votre prise cardiaque. Ne vous fâchez pas, tout le monde ici en a une. Mais nous ne sommes pas venus pour ça. Nous vous apportons un petit chat. Prenez en soin, si vous tenez à la vie. Un poison a été injecté dans votre corps, Thufir Hawat. Et c'est en trayant ce... ce petit chat lisse, que vous obtiendrez votre antidote. Cela devra être fait chaque jour. Tout ce que je vois... est un Atréides que je veux tuer. Feyd ! Non, non ! Thufir est un Harkonnen, maintenant. N'est-ce pas, Thufir ? Mon duc, comme je vous ai failli. Chani, je t'aime. Je t'ai toujours aimée. Nous pensons... que tu... pourrais être la voie d'un autre monde. Les deux lunes annoncées ta venue. Tu dois être testé...
02:16:57
pour en être sûr. Tu dois maîtriser la bête du désert. Par l'extérieur mais aussi son intérieur mortel. Parles-nous... depuis le monde extérieur. Les guerriers saints. Personne n'imaginait qu'ils étaient autant. Je suis Usul, Paul-Muad'Dib. Nos ennemis communs, les Harkonnen, règnent une fois de plus sur Arrakis. Stilgar, votre chef, nous a demandé de vous initier à l'art étrange pour écraser les Harkonnen. Nous devons faire plus que cela. Nous devons anéantir la production d'Épice sur Arrakis. La Guilde... et tout l'Univers dépendent de l'Épice. Quiconque peut détruire une chose en devient le maître. Je vais entraîner cent de vos guerriers. Ces cent-là entraîneront les autres à leur tour. Quand la production sera interrompue, tous les regards se porteront sur Arrakis. Le baron et l'Empereur lui-même seront forcés de négocier avec nous. Arrakis... deviendra le centre de l'Univers. Orato ! Cet obélisque... est fait de la plus dure des pierres.
02:18:45
Botte-le. Frappe-le. Crie-lui dessus. Brise-toi ! Korba ! Coupe-le. Reculez. Cela fait partie de l'art étrange que vous allez apprendre. Certaines pensées... émettent certains sons, ces sons prennent forme. Par le son et le mouvement, vous serez capables de paralyser les nerfs, de briser les os, d'allumer des feux, d'étouffer un ennemi ou griller ses organes. Nous tuerons les Harkonnen afin qu'ils ne volent plus l'air d'Arrakis. Muad'Dib ! Stilgar. - Muad'Dib. - Oui ? Mon nom est un mot qui tue. Ils sont prêts. Mais afin d'être leur chef, je dois dompter le ver, conquérir Shai-HuIud. Usul, il est temps que tu deviennes un cavalier des sables et voyages comme un Fremen. Prends l'hameçon à ver de notre sietch, et chevauche en tête. Deux marteleurs sont plantés. Si le ver ne fait pas surface pour le premier, il le fera pour le second. Et souviens-toi, quand le ver s'approche, tu ne dois pas bouger...
02:22:02
et être suffisamment proche pour enfoncer l'hameçon sous un anneau. Le ver se tournera pour éloigner la partie exposée... le plus loin possible du sable abrasif, et tu monteras avec l'hameçon... jusqu'en haut. Ne t'approche pas trop de lui sinon le sable t'engloutira. Laisse d'abord passer sa tête, ensuite agit, rapidement. Shai-Hulud. Je ne dois pas avoir peur. La peur tue l'esprit. Seuls les plus forts se déplacent à cette profondeur. Usul a appelé un ver géant ! La légende continue. Maintenant, nous sommes prêts pour la bataille. Usul, voici 15 de nos meilleurs guerriers, pour te servir... de garde personnelle. Les Fedaykin. Maintenant ! Muad'Dib ! Quand la production de l'Épice cessera, tous se tourneront vers Arrakis. Le baron et l'Empereur lui-même seront forcés de négocier avec nous. Muad'Dib ! Muad'Dib ! Muad'Dib ! - Muad'Dib. - Que s'est-il passé ? - Qu'est-il arrivé à toi et à tes hommes ? - Muad'Dib !
02:28:05
- Qu'est-ce que tu dis ? - Muad'Dib ! Muad'Dib ! Muad'Dib ! Muad'Dib ! Il répète ce nom depuis que nous l'avons trouvé. Qui est ce... ...Muad'Dib ? Au cours des deux années standards qui suivirent, Muad'Dib et les Fremens ruinèrent la production d'Épice. Craignant pour sa vie, Rabban fit tout son possible pour dissimuler cette situation à son oncle, le baron. Alia, la sœur de Paul, se développée à une allure effrayante. Son petit corps recelait d'incommensurables pouvoirs. L'amour de Paul et de Chani grandit. - On a surpris des contrebandiers. - Dommage. Je les croyais Harkonnen. Gurney ! Nul besoin de te battre contre moi. Paul ? Paul ? Doutes-tu de tes propres yeux ? Ils te disaient mort. Ils disaient... - Gurney ! - Oh toi, petit chenapan ! Le petit chenapan ! Empereur Shaddam IV, il vous reste une dernière chance de régler cette affaire... et de reprendre le contrôle de la situation sur Arrakis. - Comment ça, une dernière... - Silence ! Écoutez !
02:30:18
Vous n'aurez pas plus que cette dernière chance. Je représente toute la Guilde pour cette situation. Nos navigateurs vous avertissent que l'Épice est dangereusement menacée. Un nouveau chef fremen, Muad'Dib, a fait cesser l'extraction de l'Épice. Nos navigateurs pensent qu'il n'est pas d'Arrakis. Personne de l'extérieur n'a pu le rencontrer. Nous ne savons pas qui il est. Les Harkonnen sembles incapables de l'arrêter. Remédiez à la situation, rétablissez la production de l'Épice... ou vous finirez votre vie dans un amplificateur de douleur. L’Empereur l'arrêtera. Il ne boira pas l'Eau de la vie. Je veux 50 légions de Sardaukars sur Arrakis immédiatement ! 50 légions ? Cela inclut également la réserve. C'est un génocide... la destruction délibérée et systématique de toutes vies sur Arrakis. L’Empereur arrive ! Chani ! Chani ! Tu m'appelais. Ça m'a fait peur. Oh, Chani. Toutes les images de mon futur ont disparu. Je dois boire l'Eau de la vie. Non, Paul... je t'en pris.
02:31:47
J'ai vu les hommes qui s'y sont risqués. J'ai vu comment ils sont morts. Je ne suis pas mieux que mort si je ne deviens pas ce que je puis être. Seule l'Eau de la vie libérera ce qui nous sauvera. Paul. Je dois boire l'eau sacrée. Nous devons le faire maintenant. Vite... je ne vois plus que les ténèbres. Paul... je t'aimerai toujours. Tu es ma vie. Tu es ma vie. Beaucoup d'hommes ont essayé. Ils ont essayé et échoué ? Ils ont essayé et péri. Les vers... Ils n'attaquent pas. Pourquoi ? Alia ! Mère ! C'est Paul... Il a pris l'Eau de la vie. La voix de Paul ! La Guilde... ils me combattent... avec leurs esprits. Ils fomentent dans l'ombre... Ils ont peur de celui qui viendra... ...qui en saura plus... ...qui en verra plus... La Guilde... à tout planifier. Ce n'est pas encore fini. Je ne suis pas prêt. Il existe un endroit, terrifiant pour nous,
02:35:57
pour les femmes. Voici l'endroit qu'elles ne peuvent voir. Voyager... ...sans se déplacer. Maintenant, je contrôle vraiment le ver... ...et l'Épice. Et j'ai le pouvoir de détruire l'Épice... ...pour toujours ! Paul... Paul ? Paul ? Père ! Père, le dormeur s'est réveillé ! Muad'Dib Muad'Dib Muad'Dib Muad'Dib Muad'Dib Arrakis, Dune, planète désertique. Ton heure est venue. Une tempête se lève. Notre tempête. Et quand elle arrivera, elle fera trembler l'Univers. Empereur, nous venons vous chercher ! Nous venons vous chercher ! Longue vie aux guerriers ! Longue vie aux guerriers ! Entre-temps, le baron Harkonnen ayant finalement eu vent des troubles sur Arrakis est en chemin pour voir son neveu, Rabban. C'est confirmé : l'Empereur a capturé Rabban.
02:40:07
Restez près de la salle de contrôle ! Gurney, quand la tempête arrivera, déclenche les atomiques. Je veux une ouverture à travers la barrière. Stilgar, a-t-on des signes de vers ? Usul, il en y a tellement que Dieu lui-même n'en a jamais vu autant. Amenez-moi ce gros type flottant... ...le baron. - Pourquoi m'avez-vous fait venir ? - Votre Grandeur, il doit y avoir une erreur. Je n'ai jamais solliciter votre présence. Mais votre manque d'initiative m'y oblige. Votre épouvantable gestion, votre manque de jugement, la nomination de Rabban comme gouverneur, m'ont contraint à venir en personne remettre les choses en ordre. Pourquoi ne m'avoir rien dit des aptitudes guerrières de ces gens ? Nous avons anéanti un de leurs repaires... Des femmes et des enfants ont eu raison de certains de mes Sardaukars. Nous n'avons pu capturer qu'un seul otage. Amenez l'otage ! Seulement un ! Je suis un messager de Muad'Dib. Pauvre empereur. Je crains que mon frère ne soit pas très content de vous.
02:43:18
Silence ! Tuez cette enfant, c'est une abomination ! Tuez-la ! Sors de mon esprit ! Pas avant que vous ne leur rapportiez qui je suis réellement. Alia, fille du duc L... ...Leto, le Juste... ...et de la royale dame Jessica. Sœur... de Paul... ...Muad'Dib. La sœur de Paul ? Paul est Muad'Dib ? Alia avance au rythme de la tempête. Avec la tempête, leurs forces aériennes seront inutiles. Sur Arrakis, la puissance du désert prime. Gurney, Maintenant ! Atomiques ! Notre armée nous attend. Mon frère arrive à la tête de beaucoup de guerriers fremens. - Impossible ! - Pas impossible. Je vous l'ai dit. Il est ici, en ce moment. Père, aujourd'hui je vengerai votre mort. Une tempête infranchissable s'est levée. La barrière du Bouclier a été éventrée par des atomiques. Envoyez les Sardaukars. Baron, livrez cette petite abomination à la tempête.
02:46:09
Attends un peu que mon frère arrive, Baron. Attends un peu que mon frère arrive. Alia, maintenant ! Viens à moi, Baron. Muad'Dib. Feyd Rautha. Mon Dieu, ils t'ont détruit l'esprit. Gurney, je vois Thufir Hawat parmi les otages. Rends-lui sa liberté. L'antidote... Thufir. Viens. Un couteau. En récompense des nombreuses années au service de ma famille... ...tu peux me demander ce que tu souhaites. N'importe quoi. As-tu besoin de ma vie, mon ami ? Elle est à toi. Je suis sincère, Thufir. Si tu dois frapper, fais-le maintenant. Durant 3 générations... ...d'Atréides... Emportez ce noble guerrier Atréides. Réservez-lui tous les honneurs. Empereur Shaddam IV, des vaisseaux de la Guilde nous survolent contenant de nombreuses Maisons du Landsraad. - Renvoyez-les ! - De quel droit osez-vous me parler sur ce... Taisez-vous ! Vous avez eu un avant-goût de mes capacités. N'essayez pas vos pouvoirs contre moi.
02:54:03
Jetez un œil en ce lieu où vous n'osez pas regarder. Vous m'y verrez, vous fixant. Tu ne dois pas parler... Silence ! Je me rappelle votre gom jabbar. Maintenant vous vous souviendrez du mien. Je peux tuer avec un simple mot. « Et ses paroles apporteront la mort éternelle... - ...à ceux qui s'opposeront aux justes ». - Aux justes ? Il y a un Harkonnen parmi vous. Donnez-lui une lame... ...et qu'il s'avance. Si Feyd le souhaite, il peut prendre mon poignard. Je le souhaite. C'est un animal Harkonnen. Laissez-le-moi. Je vous en prie, Mon Seigneur. La lame de l'Empereur. Pourquoi retarder l'inévitable ? Je te tuerai ! Je vais le tuer ! Paul ! Je vais le tuer ! Qui est cette petite ? Un animal de compagnie ? Mériterait-elle mes faveurs ? Du poison. Tu... ...vois... ta mort. Ma lame va t'achever. Je plierai comme un roseau dans le vent. Muad'Dib ! Usul n'a plus besoin de module étrange. Irulan sera mon épouse.
02:57:11
Ouvrant la voie au règne d'un Atréides. Je suis sur le trône ! Vous régnerez sur Salusa Secundus, votre planète-prison ! Ou alors vous mourrez. La princesse... ...n'aura rien d'autre que mon nom... ...aucun enfant de moi... ...ou tout autre acte de gentillesse ou de désir. Ceci... ...je te le promets... ...mon amour. Penses y Chani... nous que l'on nomme « concubines »... l'Histoire nous appellera « épouses ». Muad'Dib devint la main de Dieu, accomplissant ainsi la prophétie fremen. Où il y aurait la guerre, Muad'Dib apporterait la paix. Où il y aurait la haine, Muad'Dib apporterait l'amour... pour guider le peuple vers la vraie liberté... et pour transformer le visage d'Arrakis. Nous, Fremens, avons un dicton. « Dieu créa Arrakis pour éduquer les croyants ». Nous ne pouvons aller contre Sa volonté. Et comment cela est-il possible ? Parce qu'il est le Kwisatz Haderach !

DOWNLOAD SUBTITLES: