ENG SUB《陈情令 The Untamed》EP49——主演:肖战、王一博、孟子义

ENG SUB《陈情令 The Untamed》EP49——主演:肖战、王一博、孟子义

SUBTITLE'S INFO:

Language: French

Type: Human

Number of phrases: 418

Number of words: 1878

Number of symbols: 9142

DOWNLOAD SUBTITLES:

DOWNLOAD AUDIO AND VIDEO:

SUBTITLES:

Subtitles prepared by human
01:56
The Untamed Episode 49 Second frère. Nous nous connaissons depuis si longtemps. Malgré tout ce que j'ai fait, tu dois savoir que je t'ai toujours bien traîté. Je renonce à ma tâche de chef suprême des clans. Je vous ai donné l'amulette. Je partirai pour Dongying dès ce soir sans jamais me retourner. 12 00:03:02,320 --> 00:03:04,120 Au nom de notre amitié, donne-moi une seconde chance. Chef du clan Jin, Je t'ai bien fait comprendre lorsque tu préparais l'assaut des Monts Funéraires pour la seconde fois que tu ne devais plus jamais m'appeler second frère. Second frère. J'ai commis une erreur en m'obstinant à assiéger les Monts Funéraires. Mais je n'avais plus d'autre choix. Que veux-tu dire par là ? - Tu... - Frère. Ne rentre pas dans son jeu. C'est vrai, Zewu Jun. Avez-vous oublié ce que vous avez dit au chef du clan Jiang? Ne gaspillons pas notre salive. Second frère, je ne dis que la vérité. J'ai reçu une lettre. Quelle lettre ? Une lettre de menaces. Il y est écrit que tout ce que j'ai fait
04:35
sera rendu public dans une semaine. Je pouvais faire des excuses publiques et me suicider ou bien attendre d'être exécuté. C'est pour cela que tu as rassemblé tous les clans, et essayé d'assiéger les Monts Funéraires ? Sept jours plus tard, même si tout était révélé, les clans seraient encore trop exténués par la bataille pour te tenir responsable. Même si cela s'avère vrai, tu n'aurais jamais dû en arriver au meurtre. Cette façon de résoudre les problèmes... Quels étaient les autres options ? Attendre bien sagement que les rumeurs se propagent ? Attendre que tout soit révélé et que j'ai à me prosterner pour demander pardon, que l'on m'enlève toute fierté et que je doive les supplier de m'épargner ? Second frère, il n'y a pas de troisième option. C'est leur mort, ou la mienne. Ce problème ne serait pas là si tu n'avais pas commis tous ces actes. Comment auraient-ils la preuve de tout ça ? Je ne démentie pas. Tu ne peux pas nier la vérité. Tu... Pourquoi aurais-je fait ça si j'avais le choix ? Second frère, tu ne me crois vraiment pas ? Très bien. Je vais te poser des questions.
06:19
Dis-moi la vérité. Frère ! Wangji, je sais ce que je fais. Il ne peut rien faire. Tout d'abord, ta petite soeur, Qin Su, pourquoi l'as-tu épousé alors que tu savais que vous étiez frère et soeur ? Je n'avais pas le choix. Second frère., Je ne pouvais pas refuser. En quoi tu n'avais pas le choix ? C'était ton mariage ! Ne pas l'épouser, c'était rendre service à cette femme qui t'aimait et te respectait du fond du coeur, non ? Second frère, ne l'aimais-je pas du fond du coeur, moi aussi ? Oui, c'était bien mon mariage. Mais pouvais-je l'empêcher seul comme j'étais ? Tu es si naïf. J'ai fait tant d'efforts pour que Qin Cangye daigne me donner la main de sa fille. Le mariage approchait, j'avais enfin la reconnaissance de Qin Cangye, et de Jin Guangshan. Si d'un jour à l'autre, j'annulais le mariage, quel pourrait être mon excuse ? Que pourrais-je dire ? Second frère, sais-tu ce que j'ai ressenti quand madame Qin est venue
08:48
et m'a révélé la vérité alors que je vivais enfin mon rêve ? J'aurais préféré me prendre la foudre de plein fouet. Sais-tu pourquoi elle n'est pas allée voir Jin Guangshan mais m'a suppliée en secret ? Parce que Jin Guangshan l'avait violée ! Ce père qui est le mien, a fait ça à la femme de son bras droit qui l'a suivi pendant des années. Il ne se souvenait même pas d'avoir une fille. Toutes ces années, elle n'a pas eu le courage d'en parler. Si j'annulais les fiançailles, et Jin Guangshan et Qin Cangye en venaient à ne plus se parler, qui serait alors tenu pour responsable et tué ? Si c'est vrai, et que tu n'avais pas le choix... Même si tu devais l'épouser tu aurais pu l'ignorer. Pourquoi avoir fait un enf- Après tout ce qui s'était passé, je ne savais plus qui je devais détester le plus. Mon père qui s'était comporté comme une bête ou l'homme que j'étais devenu, paranoïque et hypersensible. Alors tu l'as tué lui aussi.
10:29
ton propre père. Oui, je l'ai tué. D'une façon aussi ignoble. Oui. = Palais Fleuri = J'ai ramené toutes ces femmes que tu aimes tant. çe te plaît ? A-Yao. Maintenant que tu as avoué deux chefs d'accusation. J'ai une autre question pour toi. Et Jin Zixuan ? Pas de mensonge. Dis-moi as-tu organisé la mort du jeune maître ? Jin Zixuan... ce n'était pas qu'un concours de circonstances. Qu'as-tu fait ? Mais qu'as-tu fait ? Avoue ! A-Yao. Dis. Dis. A-Yao, Que fais-tu ici ? Que s'est-il passé ? Rien. Ce n'est rien. A-Yao, tu évites mon regard quand tu mens. Dis-moi que se passe-t-il ? A-Yao. C'est ma faute. J'ai tourné le dos un instant, et Zixun a emmené des hommes... Où ça ? Où peuvent-ils bien aller ? Ils sont allés à Qiongqi à la rencontre de Wei Wuxian. Quoi ? Pourquoi ne l'as-tu pas arrêté ? Comment aurais-je pu savoir ? Il a juste dit qu'il allait prendre l'air. Je ne... peux pas me permettre de lui dire quoi que ce soit. Je vais les rejoindre. Pourquoi ?
14:05
Pourquoi ? Pourquoi ? 189 00:14:10,400 --> 00:14:11,480 Oncle Jin, pourquoi as-tu fait ça ? Pourquoi avoir fait ça ? Pourquoi ? Dis-le ? Pourquoi l'as-tu fait ? Pourquoi ? Pourquoi ? A-Ling, Dis-moi pourquoi, pourquoi ? Dis-moi pourquoi je devrais sourire à tout le monde mais qu'on ne me donne pas la moindre forme de respect en retour. Alors qu'on accourait devant ton père, si arrogant et hautain pourtant si arrogant et hautain ? Peux-tu dire pourquoi bien que nous ayons un père en commun ton père pouvait passer sa journée, oisif, auprès de l'amour de sa vie, à jouer avec leur enfant, alors que moi, je devais faire toute les basses besognes, sans même un remerciement. Pourquoi, alors que nous étions nés le même jour, Jin Guangshan organisait un grand banquet pour un fils alors qu'il regardait ses gommes pousser un autre fils du haut des escaliers de Jinlintai? Il a demandé à ses hommes de me pousser
16:09
de la première jusqu'à la dernière marche. A-Ling, dis-moi maintenant, pourquoi tout cela m'est arrivé ? Je voulais devenir un homme bien. J'avais encore espoir et croyait en mon père. Tant qu'il ordonnait quelque chose que ce soit préparer une embuscade pour Wei Wuxian ou protéger Xue Yang, peu importait que l'on me déteste. J'obéissais sans fléchir. A-Ling, tu sais ce que m'a complètement fait perdre espoir ? Ce n'était pas simplement qu'à ses yeux je n'étais rien comparé à Jin Zixuan, qu'il a même accepté Mo Xuanyu, ou qu'il ne me laissait pas te prendre dans mes bras, ou qu'il voulait à tout prix que je sois dans l'ombre. C'est juste que... qu'un jour, alors qu'il était parti batifoler comme à son habitude, il a dit quelque chose à la prostituée à ses côtés. Tu sais pourquoi un chef de clan comme lui qui gaspillait l'argent à tire de bras, ne voulait même pas acheter la liberté de ma mère ? Acheter sa liberté ? Non, ça jamais. Les femmes n'apportent que des problèmes.
18:37
Surtout celles qui savent lire. Je n'aurais jamais pu me débarasser d'elle si j'avais acheté sa liberté. Tenez un raisin. Miam miam. C'est délicieux. Maître, n'avez-vous pas un fils ? Un fils ? Non non, oublie ça. Buvons. Allez. Second frère, tu vois, en tant que fils, Je ne vaux pas plus de trois mots. "Non, oublie ça". Même si ton père... Tu… Qu'importe de dire ça maintenant ? C'est trop tard... Tout est fait... On ne peut rien y faire. Demander pardon après avoir commis tout ça Voici... qui je suis. Jin Ling. Ne bouge pas. Wei Wuxian, n'as-tu pas confisqué ses fils ? Toutes celles qu'il avait sur lui. A moins que Jin Guangyao ne puisse les créer comme par magie. Il les cachait dedans. Impressionnant. A-Ling. Il n'y a pas de quoi avoir peur J'ai vu A-Ling grandire. Comme tout à l'heure, laissez-moi partir et tout ira bien. Après, vous retrouverez A-Ling saint et sauf. Jin Guangyao, si tu veux un hôtage,
22:06
laisse-moi l'être. Non, ça n'ira pas. Chef Jiang, vous êtes blessé. Vous marchez difficilement. Vous seriez un poids. Chef du clan Jin, tu n'aurais pas oublié quelque chose d'important ? Ton petit subordonné est ici. Chef du clan, n'y portez pas attention. Merci bien. Chef de clan Jin, tu as encore menti. Juste une fois. Il n'y aura pas de prochaine fois. Ce ce que tu avais dit tout à l'heure. Je ne peux plus faire la différence entre ce qui est vrai ou non. Sizhui. Maître Wei, Hanguang Jun. Je n'ai pas pu l'arrêter. Arrêter qui ? Grand frère. Baxia. Grand frère. Non, ce n'est pas ça. C'est Wen Ning. Wei Wuxian, que se passe-t-il ? Pourquoi Wen Ning utilise Baxia? Je ne sais pas. Sizhui, que s'est-il passé ? Je n'en ai aucune idée non plus. Il était comme ça lorsqu'on s'est rencontré. J'ai essayé de l'arrêter sans succès. Que se passe-t-il, Wen Ning ne m'écoute pas ? Il serait... possédé par l'esprit de la lame ? Wei Wuxian. Jin Ling. Jin Ling. Jin Ling, tu vas bien ? ça va, je vais bien. Chef du clan. Chef du clan Lan, avez-vous des herbes ? Aidez-nous. Notre chef de clan vous tenez en haute estime. Aidez-le. Chef.
29:04
Chef. Chef du clan, courrez ! Tais-toi. Wen Qionglin. Maître. Wen Ning. Maître. Je n'arrive pas à me contrôler Tu... Je vais essayer... Partez. Maître Wei. Wei Wuxian. Non... Non... Su She, pourquoi vouloir le tuer ? Non... Non... A l'aide!! Je n'ai pas... Non, je n'ai pas... Ce n'est pas moi. C'était toi. Aidez-moi ! Aidez-moi ! Aidez-moi ! Non, ce n'est pas moi. Pas moi. Attention. Chef du clan. Minshan. Minshan. ça fait mal... ça fait mal... Soyez gentil, frère Xichen. Ma jambe s'est détachée, non, frère Xichen? Tout va bien, Huaisang. N'aie pas peur Tu t'es fait poignarder. Tu n'as pas perdu une jambe. Poignarder ? Je ne dois pas avoir peur car je me suis fait poignarder ? Frère Xichen, aidez-moi ! Je me meurs ! Nous n'en sommes pas là. Voici, prend ça. ça t'aidera à supporter la douleur. Comment je peux être aussi malchanceux ? Etre attrapé par Su Minshan sans aucune raison. Soyez gentil, soyez gentil. Et il me poignarde alors qu'il allait fuir ! N'aurait-il pas pu simplement
39:37
me faire trébucher en chemin ? Pourquoi en venir à la force. ça fait mal. Repose-toi. Voici. Chef du clan Jin, ne faites rien de suspect. Autrement, je n'aurai pas de pitié. Merci, Zewu Jun. Huaisang, donne-moi ces médicaments. Bien sûr. Huaisang. Frère Xichen, attention à vous ! Tu ! Que s'est-il passé ? Je... Troisième frère a... Non... je veux dire... J'ai vu le chef du clan Jin mettre la main dans son dos Je n'étais pas sûr qu'il... qu'il allait... Qu'il allait...

DOWNLOAD SUBTITLES: