ENG SUB《陈情令 The Untamed》EP40——主演:肖战、王一博、孟子义

ENG SUB《陈情令 The Untamed》EP40——主演:肖战、王一博、孟子义

SUBTITLE'S INFO:

Language: French

Type: Human

Number of phrases: 528

Number of words: 2599

Number of symbols: 12169

DOWNLOAD SUBTITLES:

DOWNLOAD AUDIO AND VIDEO:

SUBTITLES:

Subtitles prepared by human
01:56
The Untamed Episode 40 Vous me laissez perplexe. Votre clan Lan de Gusu est une famille noble et influente, après tout. Ce que Wei Wuxian a fait, jadis, nous le savons tous. Comment pouvez-vous tenir un tel discours ? Comment pouvez-vous prendre partie et justifier les actions de Wei Ying ? Je ne cherche pas à justifier ses paroles. Simplement, nous devons connaître le contexte avant de juger. Nous ne pouvons pas nous permettre de la faire aléatoirement. Lors de la bataille à Qiongqi, et lors de la purge de la Ville Sans Nuit, combien de cultivateurs sont morts par sa faute, celle de Wen Ning et l'amulette du Tigre Sombre ? Ces faits sont indéniables. Ou n'est-ce pas assez pour juger ? Il a ordonné à Wen Ning de tuer mon père, puis Mère en est morte. Je n'oublierai jamais ça. Tu peux encore justifier ses actions ? Pourquoi vous disputez-vous à propos de ça ? Allez, oublions tout ça ? Nous étions à table, notre repas est déjà presque froid. C'est vrai. ça ne vaut pas la peine de se battre ainsi. Sizhui n'a pas fait attention. Il a parlé sans y réfléchir plus que ça. Mangeons, Jin Maîtresse Jin. Nous sommes affamés. Oui. Nous sortons à peine de la ville mortuaire. Et puis en plus, tu repars à Jinlintai demain. On ne peut pas se permettre de se quereller à longueur de journée. Désolé. Je n'ai pas réfléchi avant de parler.
03:43
Asseyez-vous, jeune maître Jin. Si nous continuons à nous quereller, et attirons l'attention de Hanguang Jun... Avez-vous besoin de quelque chose, monsieur ? De l'alcool. Bien entendu. Un moment je vous prie. Sizhui. Allez, allez, allez. Monsieur, votre alcool. Mange. Je divague, là ? Quoi ? Hanguang Jun tenait de l'alcool. Maître. Wen Ning. C'était... le fils de la maîtresse Jiang? Wei Ying. Wei Ying. Te voilà. De l'alcool ? Du bon alcool. Lan Zhan, tu veux boire avec moi ? Mon frère t'a reconnu. Jiang Cheng aussi. Oui, et alors ? Je suis toujours aussi curieux. Comment m'as-tu reconnu ? Je suis aussi curieux, Pourquoi as-tu une aussi mauvaise mémoire ? J'aimerais que ce soit le cas. Le mois prochain, Vient avec moi à Jinlintai. Pourquoi ? Il ne manque plus que la tête. Alors tu penses qu'il préserve la tête du Maître à l'épée Pourpre à ses côtés ? Si cette tête est à Jinlintai, ça confirmerait nos conjectures. Alors Zewu Jun... Zewu Jun. Maître Wei a raison. C'est important. Maître Wei, accompagnez Wangji à Jinlintai. Si vous trouvez des preuves, en jugerons avec adéquation. Le clan Lan de Gusu s'apprête à rentrer. = Pacte de fraternité =
09:15
= Embuscade = = Bienveillance et autorité = Allons-y. Zewu Jun. Chef de Clan Jiang. Hanguang Jun. Nous ne sommes jamais vu à la conférence des cultivateurs de Jinlintai. Pourquoi cet intérêt soudain ? Zewu Jun, vous n'aviez jamais emmené de pique-assiette. Pourquoi décrocher à la règle ? Qui est ce cultivateur talentueux et célèbre dont vous parliez ? Pourriez-vous me le présenter ? = Salle de Réception = Second frère. Second frère. A-Yao. Pourquoi ne m'as-tu pas prévenu à l'avance que Wangji venait lui aussi ? Mon oncle. Tu te souviens enfin que tu as un oncle ? Chef du clan Jiang. A-Ling sait qu'il est dans l'erreur. Il avait si peur d'être puni qu'il pouvait à peine manger et encore moins dormir. Ce n'est qu'un petit chenapan. Mais vous l'aimez plus que tout. Ne lui en voulez pas. Oui oui oui. L'oncle Jin peut en témoigner. J'ai eu si peu d'appétit. Peu d'appétit ? Tu sembles en pleine forme. Tu n'as pas tant jeûné que ça. Pourquoi es-tu là ? Je... je suis venu manger à l'oeil. Tu oses te montrer ici ? Je t'ai pourtant prév- Tout va bien. C'est un invité. A Jinlintai, pour sûr, vous apprécierez nos repas. Second frère, rentre et installe-toi. J'ai encore des choses à organiser, mais je ferai de mon possible pour toi.
11:59
Ne t'embête pas pour ça. C'est loin de m'embêter. Tu es ici comme chez toi. Après toi. C'est lui. On l'avait mis à la porte, pourtant. C'est vrai. On l'a laissé rentrer ? Il n'a pas honte... Merci beaucoup. Hanguang Jun. Hanguang Jun. Quoi ? Ils semblent tous connaître Mo Xuanyu. Si l'on me pose une question étrange à laquelle je ne peux pas répondre, je devrai faire le fou. Agis à ta guise. Mais si je te fais honte. Tant que tu ne provoques personne. = Qin Su = Demain la conférence de trois jours sur la cultivation va officiellement commencer. Aujourd'hui, le banquet se tient dans notre salle de conférence. En espérant que vous passerez un bon moment, buvons jusqu'à n'en plus pouvoir. Buvons à votre honneur. Buvons à votre honneur. Troisième frère. Huaisang, que s'est-il passé ? Parle doucement. Troisième frère. Que dois-je faire ? Tu dois m'aider. Une dernière fois, aide-moi une dernière fois. Ne t'ais-je pas déjà aidé et trouvé une solution à ton problème ? Mais de nouveaux casse-têtes sont apparus. Si tu ne m'aides pas, je me suiciderai en face de toi. A-Su, rentre en première, hm? Bien... Huaisang, trouvons un endroit où se poser.
16:16
Troisième frère. Qu'y-a-t-il ? Que ddevrais-je faire, mon frère, mon frère ? Second frère. Second frère. - Que devrais-je faire, second frère? - Huaisang. Allons, allons-y... Aidez-moi. Hanguang Jun. Si notre accueil ne vous satisfait pas, veuillez-nous en excuser. Je vous laisse. Tout ceux du clan Jin de Lanling me dévisagent. Qu'a-donc fait Mo Xuanyu ? Il s'est promené nu en public pour séduire quelqu'un ? Il y a pire. Que penses-tu de ça, Lan Zhan. Je vais interroger quelqu'un pour obtenir des informations. Fais attention à Jiang Cheng pour moi. Il vaudrait mieux qu'il ne me suive pas... Mais s'il le fait, tu me couvres. Ne t'éloigne pas trop. Je sais. Mais si c'est le cas, on se retrouve ce soir. Souviens-toi de ton identité. Attend-moi. Comment es-tu entré ? J... Je pensais avoir mal vu. C'est bien lui. Je... Qui d'autre cela pourrait-il être ? Mo Xuanyu. N'as-tu pas honte de revenir ici ? Jin Chan, = Jin Chan du clan Jin de Lanling = Que fais-tu ici ? = Jin Chan du clan Jin de Lanling = Que fais-tu ici ? Pas tes oignons. Ce sont tes oignons, alors ? ça ne te concerne pas. N'agis pas tête baissée. Tête baissée ? Tu t'opposes à ce que je remette dans le droit chemin un disicple désobéissant ? Réveille-toi. On l'a évincé du clan.
18:57
Ce n'est plus notre disciple. Alors quoi ? "Alors quoi" quoi ? Ne sais-tu pas avec qui il est venu ? Si tu veux lui faire la morale, il faudra demander la permission à Hanguang Jun. Jin Ling, ne le détestais-tu pas aussi ? Pourquoi ce revirement de situation ? Tais-toi. Que je le déteste ou pas, ça ne te regarde pas. Ce garçon sans honte aucune a harcelé la femme de Lianfang Zun. Et tu parles en son nom ? Mo Xuanyu. Mo Xuanyu. Tu pouvais importuner n'importe qui, mais pourquoi avoir choisi la femme de Jin Guangyao ? Il tenait tant que ça à mourir ? Arrête avec ces inepties. Tu veux te battre ? Battons-nous alors. Pourquoi aurais-je peur de toi ? Tu vas appeler ton chien pour venir à la rescousse, encore. Je n'ai pas besoin de Fée. Même si je ne l'appelle pas, je peux te battre. Pourquoi tu es encore là ? Tu fais quoi ? Tu veux mourir ? Tu as appris ? Quoi ? Aïe aïe aïe. Et ça alors ? On continue ? Non. Non. Jin Ling, je me vengerai ! Tu sembles si heureux. C'est la première fois que tu gagnes ? Je gagne toujours en un contre un. Mais Jin Chan est toujours avec ses lèche-bottes. Il est vraiment sans vergogne. Qui t'a appris ça ? C'est Han...Hanguang Jun. Hanguang Jun t'as enseigné ça ? Bien sûr. Je vais te le dire,
21:38
c'est la première fois que tu utilises cette technique. Si tu la réutilises, ils vont trouver comment la contrer. Ce ne sera pas aussi facile. Alors ? Tu veux en apprendre plus grâce à moi ? Quel genre de personne es-tu ? Mon oncle Jin essaie toujours de m'apaiser. Et toi, tu m'incites à me battre ? Il te demande ça ? Comment ? Il te dit de ne pas te battre, et d'essayer de bien t'entendre avec tout le monde ? Plus ou moins. Jin Ling, je te le dis Ne l'écoute pas. Quand tu grandiras, tu voudras frapper de plus en plus de gens. Mais une fois adulte, tu devrais garder ton sang-froid avec ces gens. Alors profites-en, tant que tu es jeune, pour frapper ceux que tu as envie de frapper. C'est vrai ? Bien sûr. A ton âge, sans de sérieuses altercations, tu ne peux connâitre les joies de la vie. Que veux-tu dire ? Mon oncle Jin veut ce qu'il y a de mieux pour moi. Oui oui oui. Au fait, que fais-tu ici dans le jardin ? Tu as encore des intentions douteuses ? Pour être honnête... ce serait mieux que tu n'en parles pas. Je suis amoureux de quelqu'un d'autre. Depuis des mois entiers, J'ai compris que Madame Jin n'était pas mon type. De plus, ce serait inapproprié. J'étais venu pour m'excuser auprès d'elle. Arrête de marmonner. Si tu promets de ne pas crier, j'enlève ma main.
23:31
Tu... Tu es vraiment Mo Xuanyu? Mon visage ne te revient pas ? Mo Xuanyu est toujours fou. On sait qu'il est défiguré et qu'il se cache toujours. Il porte un masque ou se recouvre de poudre blanche. Qui peut se souvenir de son visage ? Tu... oh, oublie. Je me fiche de qui tu es réellement. Puisque tu portes son masque, ne t'approche plus d'ici au cas où mon oncle te trouverait et se ferait des idées. Je compte jusqu'à trois. Si tu ne pars pas, J'appellerai Fée. Trois. Deux. Quel enfant stupide... Pourquoi appeler un chien au beau milieu d'une conversation ? = Pavillon Fangchen = Lan Zhan. Délicieux. Lan Zhan, J'ai un peu bu... Ne joue pas à ça. Sois prudent. = Salle du Parfum = Que s'est-il passé ? Tout à l'heure au banquet, elle semblait en pleine forme. A-Su. Que fais-tu ? Qu'est-ce que tu tiens ? A-Su, tu sembles mal. Qu'y a -t-il ? J'ai rencontré quelqu'un. Elle m'a donné des informations et une lettre. Qui ça ? Et tu crois qu'elle te dit la vérité ?
30:59
Elle ne me mentirait pas. Jamais. Ce qui est écrit dans cette lettre... est-ce vrai ? Bien sûr que non. Ce sont des mensonges pour me piéger. Tu mens. Tu me mens encore. A-Su. Tu ne me crois pas alors que je dis vrai. Que veux-tu que je fasse de plus ? Mon dieu ! Mon dieu ! Tu es vraiment... Vraiment horrible. comment as-tu pu ? Comment as-tu pu ? Qu'est-il écrit dans cette lettre ? Jin Guangyao a tué le maître à l'épée pourpre... ou est-ce à propos de Mo Xuanyu? Non. ça ne mettrait pas Jin dans tout ces états, au point qu'elle en vomisse. A-Su, nous sommes mari et femme depuis des années et vivons ensemble dans l'harmonie la plus totale, en respectant la vie de l'autre. En qualité de mari, je pense t'avoir traîté comme il se doit. Te voir agir ainsi me fend le coeur. Tu m'as traîté comme il se doit. Mais... j'aurais préféré ne jamais t'avoir connu. Pas étonnant qu'après ça tu n'as jamais... Ce genre de choses dégoûtantes que l'on a fait... J'aurai préféré que tu me tues. A-Su, avant même que tu ne t'en rendes compte, nous vivions heureux. Ce n'est rien.
33:42
ça passera. C'est juste une réaction physiologique. Dis-moi la vérité. A-Song... Comment A-Song est-il mort ? A-Song, notre fils, tu le sais déjà, n'est-ce pas ? Il a été assassiné. Et j'ai tué ceux qui en étaient responsables, et obtenu ma revanche. Pourquoi le mentionner ? Tu sais pourquoi. Maintenant, j'ai bien peur que tout ce en quoi je croyais soit faux. A-Su. Comment oses-tu ? A-Song était mon fils. Je serai responsable de sa perte ? Tu préfères croire en un lâche qui n'ose pas se montrer, en une lettre sans preuve ni source, plutôt que de me croire, moi ? C'est justement parce que c'était ton fils que cela me fait peur. De quoi n'es-tu pas capable ? Si tu as osé faire ça, avec moi... alors à quelles fins n'es-tu pas prêt ? Ce ne sont que des conjectures. Dis-moi plutôt d'om viennent ces informations ? Qui t'a donné la lettre ? Que... Que veux-tu faire ? Cette personne, elle pourrait éventer le secret. Il pourrait y avoir une lettre, puis deux, trois, un nombre incalculable de lettres. Quel est ton plan ? La laisser divulger ça à tout le monde ? A-Su. Je t'en prie, pour l'amour du ciel,
35:27
dis-moi qui est l'émetteur de cette lettre ? Cette personne a révélé les secrets de Jin Guangyao à Qin Su. Il doit vraiment lui en vouloir. Mais est-ce la même que celle qui nous mène au corps du maître à l'épée pourpre ? A-Su. Tu n'as rien d'humain. Tu es aliéné. A-Su. Je n'avais pas le choix. Je voulais te le cacher à vie. Pour ton bien. Mais la personne qui t'a révélé ça a tout détruit. Que tu penses que je suis abject et répugnant, ça ne me dérange pas. Mais si le secret se répend, puisque tu es ma femme, que vont en dire les autres ? Arrête de parler, ne m'y fais pas penser. Reste loin de moi. Peu importe ce que je dis, tu ne me croiras pas. Mais j'étais sincère envers toi. Tu n'as jamais dit du mal de mes origines. Toute ma vie, je te serai reconnaissant je te respecterai, je te chérirai, et t'aimerai. Mais sache que même s'ils n'avaient pas fait de mal à A-Song. A-Song serait mort.
37:25
Il devait mourir. S'il avait grandi, toi et moi... Alors qui est responsable de cette situation ? Pour obtenir ta position, jusqu'où serais-tu capable d'aller ? A-Su. Tu ne veux pas me le dire ? Je te le dis, pour que tu puisses tuer l'informateur ? A-Su. Tu es malade, tu n'es pas dans un bon état d'esprit. Ton père est en voyage pour cultiver. Je t'enverrai à ses côtés. Cela te fera du bien de le revoir. Organisons-ça rapidement. Nous avons beaucoup d'invités, actuellement. Avec la conférence qui commence demain. Malgré tout ce qui se passe, tu te soucies encore de tes invités ? N'aie pas peur. Tu ne te sens pas bien. allons, ce n'est pas conseillé de se balader. Il y a trop de monde en ce moment. Tu devrais te reposer ici. Dès que tu m'auras donné l'identité de l'informateur, tu pourras sortir. Si tu souhaites m'en informer, fais-moi un signe. Tu peux encore bouger, je n'ai pas limité tout tes mouvements. Tu peux encore hocher la tête = Titre de propriété = = Yunmeng. ville de Yunping = Yunmeng. Ville de Yunping = Yunmeng. Ville de Yunping = A-Su. Je vais jeter un oeil par là, et je reviendrai juste après. C'est toi qui me dévisageais, à l'instant ?
42:15
Cela fait tant d'années. Tu ne peux pas me libérer de ce poids ? Grand frère. L'ébauche de l'amulette du tigre sombre. Cela faisait longtemps. Maître de l'épée pourpre. Empathie ?

DOWNLOAD SUBTITLES: