MULTISUB【山河令 Word Of Honor】EP01 | 张哲瀚龚俊仗剑江湖,执手天涯 | 张哲瀚/龚俊/周也/马闻远/孙浠伦/陈紫函/寇振海/黑子 | 古装武侠片 | 优酷 YOUKU

MULTISUB【山河令 Word Of Honor】EP01 | 张哲瀚龚俊仗剑江湖,执手天涯 | 张哲瀚/龚俊/周也/马闻远/孙浠伦/陈紫函/寇振海/黑子 | 古装武侠片 | 优酷 YOUKU

SUBTITLE'S INFO:

Language: French

Type: Human

Number of phrases: 485

Number of words: 3422

Number of symbols: 16537

DOWNLOAD SUBTITLES:

DOWNLOAD AUDIO AND VIDEO:

SUBTITLES:

Subtitles prepared by human
00:28
♪ Interroge l'épée et la dague, abandonne ton ressentiment ♪ ♪ Je crains que des rancunes, anciennes et nouvelles, s'ajoutent à mes peines ♪ ♪ Interroge chaque tactique, chaque geste Et juge du plus leste ♪ ♪ Le destin change et ne peut être prédit ♪ ♪ Vois la route, le périple devant toi ♪ ♪ Demande-leur : Où donc est mon âme-sœur ? ♪ ♪ Interroge la pluie, le ciel bleu sur les doutes de mon cœur ♪ ♪ Interroge la lune chaque jour, chaque nuit ♪ ♪ Interroge les fleurs et les feuilles, leurs couleurs sont parfaites ♪ ♪ Le bonheur et la douleur sont éphémères, combien de printemps reste-t-il ? ♪ ♪ Interroge l'automne et l'hiver, la neige qui jamais ne s'arrête ♪ ♪ L'arc-en-ciel se dissipe en un instant, mais les jours, qu'on les endure difficilement ♪ ♪ Personne ne sait pourquoi les fleurs se sont épanouies trop tôt ♪ ♪ Les Cieux ne nous moquent pas, et toi aussi, tu déchois ♪ ♪ Le monde martial est petit, mais le reste du monde s'étend à l'infini ♪ ♪ J'ai oublié ceux qui m'ont quitté ♪ ♪ Personne ne sait pourquoi les fleurs se sont fanées trop tôt ♪ ♪ Les Cieux jamais ne pleurent, et toi aussi, tu te meurs ♪ ♪ Les héros nous ont quitté et le temps nous est compté ♪
01:30
♪ J'ai oublié ceux qui m'ont quitté ♪ [Word of Honor] [Épisode 1] Il y a vingt ans, quand le maléfique Rong Xuan fut tué sur le mont Qingya par l'Alliance des Cinq Lacs ainsi que d'autres héros il laissa derrière lui une armurerie qui permettrait à celui qui en serait le possesseur de devenir invincible. Mais pour en ouvrir les portes, il fallait d'abord trouver l'Armure de Verre. Plus tard, alors qu'une comptine se répandait, de nombreux partis se mirent secrètement en quête de cette armure afin d'accéder à l'armurerie. Au nord, le prince Jin s'apprête également à passer à l'action. [Demeure du gouverneur militaire] Que s'est-il passé ? Regardez. Là aussi ! Archers en position ! Tirez ! [Le prince Jin entraîne en secret les assassins de la Fenêtre du Ciel] [à éliminer les officiels de la Cour.] [Officier Li - Gouverneur militaire] [Il fomente une révolte.] [Épéiste en vert - Garde du gouverneur militaire] Maître, les assassins de la Fenêtre du Ciel sont là. Suivez-moi, vite ! Qui êtes-vous ? Donnez-moi votre lettre secrète.
04:26
Jamais ! [Zhou Zi Shu - Capitaine de la Fenêtre du Ciel] Officier Zhou. Vous faites partie de la Fenêtre du Ciel ? Je suis venu escorter l'officier Li. Zhou Zi Shu, ce que vous faites aux autres vous sera plus tard infligé en retour. Vous soutenez les mauvaises personnes. Le désastre de l'avenir commence aujourd'hui. Je meurs sans regrets. Toutes mes excuses, Officier Li. [Princesse Jing An - Fille du Gouverneur Militaire] [N/T: Shixiong, disciple plus âgé de la même secte.] Zhou-Shixiong. [N/T: Shixiong, disciple plus âgé de la même secte.] Princesse Jing An. Qu'est-ce que... Le Gouverneur Militaire a conspiré avec des officiels corrompus dans l'espoir de fomenter une révolte. Il a été exécuté. Impossible. C'est impossible. Mon père a voué toute sa vie à l'empire ! C'est fort dommage. Mais ses actes doivent être punis. Je vous rends visite aujourd'hui pour vous donner le choix. Je veux vous remercier d'avoir ramené [N/T : Shidi: disciple plus jeune de la même secte.] le corps de mon shidi, Qin Jiu Xiao, malgré ces circonstances chaotiques. Je n'oublierai jamais votre bonté. Votre Altesse, vous jouissez d'un statut élevé. Le suicide vous sauvera de l'humiliation.
07:55
Suis-je censée vous remercier ? Vous avez massacré toute ma famille. Et vous me permettez de mourir avec dignité. Où avez-vous enterré Jiu Xiao? Au manoir des Quatre Saisons. Il repose aux côtés de notre maître. Les fleurs s'épanouissent les quatre saisons durant et connaissent toute chose en ce monde. [Qin Jiu Xiao - Second jeune maître du manoir des Quatre Saisons] C'est bien laid. Rendez-le moi. Rendez-le moi ! Que vous êtes agaçant. Shidi. Si vous avez trouvé une jeune femme qui vous plaît, alors j'en suis heureux pour vous. Il m'avait dit qu'une fois qu'il aurait démissionné, alors il viendrait vivre ici auprès de moi. Tout est prêt. Seuls quelques généraux se sont montrés têtus et ont essayé de résister. Je les ai exécutés. Capitaine. Bi Chang Feng a commis une erreur impardonnable au cours de la mission d'assassinat du Gouverneur Militaire. Il désire à présent quitter la Fenêtre du Ciel. Le prince Jin est furieux. Il vous ordonne de vous en occuper en personne. Oncle Bi. [Bi Chang Feng - Garde de la Fenêtre du Ciel, ancien membre du Manoir des Quatre Saisons] Mon Seigneur, vous voici. Oncle Bi. Nous sommes les seuls survivants du Manoir des Quatre Saisons. Quatre-vingt un de nos frères vous ont suivi en Jin.
11:42
Aujourd'hui, il ne reste plus que vous et moi. Même Jiu Xiao a péri. Que reste-t-il du Manoir des Quatre Saisons ? Pourquoi vos blessures n'ont-elles pas guéri ? Soyez une ombre qui ne laisse point de trace. Soyez une entrée sans sortie. Sachez tout. Soyez partout. Le prince Jin m'a ordonné de suivre ces quatre devises quand j'ai fondé la Fenêtre du Ciel. Une fois que l'on intègre la Fenêtre du Ciel, il est impossible de la quitter. Vous savez cela. Je sais que je ne peux sortir debout. Ne puis-je donc pas partir couché ? Même si je ne peux vivre libre qu'un seul jour, ce sera toujours mieux que d'être le chien du prince Jin. Vous préféreriez vous estropier que de continuer à travailler pour moi ? Nous avons tout partagé au cours des années, vous et moi. J'ai fait tout ce que vous m'aviez demandé. Mais nous autres, les survivants du Manoir des Quatre Saisons nous avons été continuellement persécutés. Et j'ai commencé à douter des intentions du Prince Jin. Aujourd'hui, Je n'en peux plus. Sans parler des Sept Clous, Je suis prêt à accepter un millier d'entailles pour partir ! Je sais que ce n'est pas de votre faute,
13:21
et je ne vous en blâme pas. Si notre amitié des années passées vous importe encore, je vous en prie, donnez-moi les clous. Très bien. Je ne peux qu'accéder à votre requête. Ne vous inquiétez pas. Je prendrai soin de votre famille. Qu'importe que vous le fassiez ou non, je n'en saurai rien de toutes façons. Mon seigneur, je vous en prie. Bi Chang Feng est un dur-à-cuire. Il faut être quelqu'un d'extraordinaire pour supporter les Clous des Sept Tourments. Frère Zhang. Qu'est-ce que les Clous des Sept Tourments ? Les Clous des Sept Tourments, la mort sous trois ans. Si l'on implante les clous dans une personne, alors elle perd non seulement ses arts martiaux, mais aussi ses sens. La parole, pour commencer. Puis l'ouïe, l'odorat, la vue. Enfin, elle tombe dans un état végétatif. C'est le seul moyen d'empêcher que l'on divulgue les secrets de la Fenêtre du Ciel. Ceux qui font ce choix sont estropiés, mais ils se souviennent de tout. Ils vivent dans la souffrance pendant trois ans
16:15
avant de mourir enfin. Qui pourrait faire ce choix ? N'est-il pas mieux de mourir, tout simplement ? Eh bien. que l'on vous laisserait mourir si facilement ? Ainsi vont les choses à la Fenêtre du Ciel. On vous effraie, afin de vous dissuader de partir. Si un jour, vous ne voulez plus rester, il serait préférable que vous tombiez sur votre propre lame au cours d'une mission. Ainsi, votre mort sera rapide. Si vous périssez au cours d'une mission, notre seigneur prendra même soin de votre famille. Non, je n'oserais pas. Je resterai loyal à la Fenêtre du Ciel et à notre seigneur jusqu'à la fin de mes jours. Comment m'avez-vous appelé ? Mon seigneur. Je veux dire, capitaine. Je suis désolé. Je pensais que les aînés vous appelaient ainsi. Le dernier membre du Manoir des Quatre Saisons s'en est allé. Ne m'appelez plus jamais "mon seigneur". ♪ Mon cœur s'est envolé jusqu'à la cité vide sur les ailes du vent d'est ♪ ♪ Et tombe sur terre, sans un bruit ♪ [Cela fait dix ans.] [Dix ans que je suis ce chemin sans retour.]
18:15
[Je me souviens du visage de chacun des membres disparus du Manoir des Quatre Saisons.] [Tous ont péri.] [Excepté moi.] [Pourquoi ?] [Parce que je ne mérite même pas la mort.] [C'est un juste châtiment pour moi que de continuer à vivre.] [Le capitaine de la Fenêtre du Ciel.] [Un homme au statut des plus élevés.] [Je vis dans l'honneur et le pouvoir,] [et pourtant, je suis incapable de sauver ne serait-ce qu'un de ceux que je veux protéger.] ♪ Décevoir quelques personnes pour que mon rêve ♪ ♪ S'envole comme le vent ♪ ♪ Il est devenu le témoin ♪ ♪ Les gens disparaissent en un instant ♪ [Palais de Lichun] Pourquoi Zi Shu n'est-il pas encore venu ? [Prince Jin] [Prince Jin] Ses blessures ne sont-elles pas encore guéries ? [Prince Jin] Votre Altesse. Le traître a rassemblé de nombreuses personnes habiles aux arts martiaux. Cela faisait longtemps que le capitaine ne s'était pas battu. L'affrontement a dû aggraver ses blessures. Ces temps-ci, il se soigne en privé. Combien de temps cela fait-il qu'il a craché du sang est s'est évanoui,
19:31
à la nouvelle de la mort de Qin Jiu Xiao ? Environ un an, n'est-ce pas ? Votre Altesse. Oui. S'il réagit ainsi juste pour Qin Jiu Xiao. Il ne nous sera pas d'une grande utilité. Dites-lui de venir aussi vite que possible. À vos ordres. [Les fleurs s'épanouissent les quatre saisons durant,] [et connaissent toute chose en ce monde.] [Quatre-vingt un de nos frères vous ont suivi en Jin.] [Aujourd'hui, il ne reste plus que vous et moi.] [Même Jiu Xiao a péri.] [Que reste-t-il du Manoir des Quatre Saisons ?] [Afin de quitter la Fenêtre du Ciel,] [j'ai passé un an et demi] [à implanter les Clous des Sept Tourments dans mon corps.] [Il existe en fait deux méthodes pour les mettre en place.] [Si l'on les met tous d'un seul coup,] [la personne perd rapidement l'usage de ses sens,] [et reste estropié les trois ans qu'il lui reste à vivre.] [Mais introduire un clou tous les trois mois] [permet de le laisser rentrer progressivement] [de sorte que le corps l'assimile,] [et bien que l'on ait toujours que trois ans à vivre,] [on garde la moitié de ses arts martiaux,] [et les sens ne disparaissent qu'un par un, lentement] [jusqu'à la mort.] [Il faut juste pouvoir supporter une douleur atroce]
21:28
[pendant trois ans et dix-huit mois.] Shixiong. [N/T : Disciple plus âgé de la même secte] Ne faites pas cela. Jiu Xiao ? Pourquoi pleurez-vous ? Vous n'avez aucune raison de pleurer. Tout ceci est ma faute. Les quatre-vingt un frères du Manoir des Quatre Saisons sont tous morts de ma main. Notre héritage s'est éteint. Je n'ai su protéger aucun de vous. J'ai même tué votre amante. Comment pourrais-je jamais vous regarder dans les yeux, après ma mort ? Je me demande si, là où vous êtes, vous êtes déjà réuni avec la Princesse Jing An. Elle vous raconte tout, sûrement ? Comment peut-il exister un Shixiong aussi cruel que moi ? Comment ai-je pu offrir une fiole de poison à ma belle-soeur le jour de notre première rencontre ? Le capitaine Zhou Zi Shu sollicite une audience ! Entrez. Votre Altesse. Levez-vous. Vous n'avez pas l'air en forme. Reposez-vous. Vous êtes un pilier de ce pays. Votre aide me sera indispensable pour atteindre mes objectifs. Je n'étais qu'un homme ordinaire, bon à être votre bras armé.
25:11
À présent que la paix règne sur Hedong, il vous faut des gens qui s'y connaissent en matière de gouvernement. Je ne sais que combattre, et ne vous serai donc pas d'une grande aide. Zi Shu, qu'entendez-vous par là ? Zi Shu ! Je n'ai plus de volonté. Mes blessures ne guérissent pas, et je ne puis plus faire grand-chose, à présent. J'aimerais retourner dans mon village natal. J'ai déjà quitté la Fenêtre du Ciel. J'ai demandé le châtiment des Clous des Sept Tourments, et me le suis accordé. Je me suis déjà implanté six clous. Si j'en mets un de plus, je crains de ne pouvoir vous faire mes adieux. Compte tenu de mes efforts passés, j'espère que vous accepterez ma requête. Bien. Très bien. Zhou Zi Shu. Il n'est pas étonnant que vous soyez le capitaine de la Fenêtre du Ciel. Vous êtes cruel et prompt à la décision, au point même de vous estropier ainsi. Votre Altesse, apaisez votre colère. Si vous ne souhaitez plus vivre, je peux bien vous laisser mourir ! Pourquoi prendre cette peine ? Vous m'avez sauvé la vie. Si tel est votre bon plaisir, je peux vivre ainsi pour deux ans de plus. Mais si vous la voulez,
27:42
alors je vous offre ma vie. Vous m'avez tous menti ! Yun Xing est parti. Bei Yuan... Bei Yuan aussi. Je suis vraiment seul au monde, à présent. Zi Shu, vous m'avez menti également, n'est-ce pas ? Si je vous épargne, m'aiderez-vous à accomplir mes objectifs ? Je vous prie de me donner le dernier clou. Vous préférez vous estropier que d'être mon homme de confiance ? Parfait ! Je comprends vos intentions. Les Clous des Sept Tourments, la mort sous trois ans. Zhou Zi Shu, vous devez vivre. Trois ans. Vous verrez, pendant ces trois ans, j'accèderai au trône! Je vous montrerai que je suis l'élu, et je réussirai quoi qu'il en coûte ! Je ferai de mon mieux. Peng Ju, faites ce qu'il demande. À partir d'aujourd'hui, vous êtes le nouveau capitaine de la Fenêtre du Ciel.
30:06
Capitaine. Ce que Son Altesse veut dire... Félicitations à nous deux. Nous avons tous les deux obtenu ce que nous voulions, aujourd'hui. Les rivières coulent. La fenêtre mène au monde souterrain. Les rumeurs menacent la justice. Les nuages dissimulent le soleil. Je vous laisse partir, Zhou Zi Shu. Je vous laisse partir. Pour l'instant. ♪ Interroge chaque tactique, chaque geste Et juge du plus leste ♪ ♪ Le destin change et ne peut être prédit ♪ ♪ Interroge la route, le périple devant toi ♪ ♪ Demande-leur : Où donc est mon âme-sœur ? ♪ ♪ Interroge la pluie, le ciel bleu sur les doutes de ton cœur ♪ ♪ Interroge la lune chaque jour, chaque nuit ♪ ♪ Vois les fleurs et les feuilles, leurs couleurs sont parfaites ♪ ♪ Le bonheur et la douleur sont éphémères, combien de printemps reste-t-il ? ♪ ♪ Interroge l'automne et l'hiver, la neige qui jamais ne s'arrête ♪ ♪ L'arc-en-ciel se dissipe si aisément, mais les jours, qu'il est difficile de les endurer ♪ ♪ Personne ne sait pourquoi les fleurs se sont épanouies trop tôt ♪ ♪ Les Cieux ne nous moquent pas, et toi aussi, tu déchois ♪ ♪ Le monde martial est petit, mais le reste du monde s'étend à l'infini ♪ ♪ J'ai oublié ceux qui m'ont quitté ♪
31:46
♪ Personne ne sait pourquoi les fleurs se sont fanées trop tôt ♪ ♪ Les Cieux jamais ne pleurent, et toi aussi, tu te meurs ♪ ♪ Les héros nous ont quitté et le temps est compté ♪ ♪ J'ai oublié ceux ♪ ♪ qui m'ont quitté ♪ [Le Fantôme Pendu Dix Démons de la Vallée des Fantômes] Ce traître de Pendu s'est soudain jeté du haut de la falaise avec une liane. Nous n'avons pas réussi à l'arrêter à temps. Incapables ! Nous devons absolument le voir s'il est vivant, ou voir son corps s'il est mort. Où est son cadavre ? Il n'y avait rien au bas de la falaise. [Le Fantôme Changeant Dix Démons de la Vallée des Fantômes] Il n'y avait rien au bas de la falaise. [Le Fantôme Changeant Dix Démons de la Vallée des Fantômes] Bravo. Bravo ! C'est ma faute. Pardonnez-moi, chef ! Épargnez-moi ! Épargnez-moi ! Pardonnez-nous, chef. À genoux.
35:06
Pardonnez-nous, chef. Le Pendu a dérobé mon Armure de Verre ! L'Armure de Verre? Voici mes ordres aux 3000 fantômes du Mont Qingya. À partir d'aujourd'hui, chacun d'entre vous doit se mettre à la poursuite du traître et l'exécuter sur-le-champ. Celui qui me rapportera mon Armure de Verre sera nommé chef des Dix Démons ! À mort le Pendu ! Trouvons l'Armure de Verre ! À mort le Pendu ! Trouvons l'Armure de Verre ! [Trois mois plus tard, Yue] Quiconque se fait mendiant pendant trois ans n'échangerait pas sa place avec l'empereur lui-même. Maître, regardez ! Ce mendiant semble d'humeur bien optimiste. [Wen Ke Xing] [Gu Xiang] Il n'a même pas de bol. Il n'a reçu aucune aumône, mais il semble heureux tout de même. Peut-être est-ce un idiot ? Il profite juste du soleil. Il profite du soleil ? Qu'a donc le soleil de si merveilleux ? Il est déjà si maigre. Il finira pas se dessécher s'il reste assis au soleil ! Maître, ne me traitez pas comme une enfant.
37:37
On dirait qu'il n'a pas mangé un bon repas depuis trois ans. Et qu'il pourrait bien tomber raide mort d'un instant à l'autre. N'ai-je pas raison ? Je parie que c'est bien un mendiant. Quelle est votre mise ? Si je gagne, vous devrez jouer aux cartes avec moi pendant trois jours ! Et si vous perdez ? Alors je jouerai aux cartes avec vous pendant trois jours. Dites-donc, demoiselle, seriez-vous en train d'essayer de me flouer ? Wu, donne-lui quelques sous. [Zhang Cheng Ling, Jeune maître du manoir du Lac miroitant] Maître, regardez ! Quelqu'un lui a donné de l'argent ! J'ai gagné. Comment se fait-il qu'il refuse l'argent ? Jeune maître, regardez-le. Il ne nous a même pas remerciés. Il n'est pas étonnant que ce soit un mendiant. Qui t'a dit de lui jeter de la sorte ? Mendiant ! Je t'invite à déjeuner. Qu'en dis-tu ? Gentille demoiselle. Et si vous m'invitiez plutôt à boire ? Maître, il m'a appelée "gentille demoiselle". Moi, une gentille demoiselle ! Faisons un pari ! Parfait, je t'invite à boire. Tiens. N'as-tu pas peur que le vin soit empoisonné et que tu meures quand tu auras bu ? Ce vin est excellent. Même si je meurs empoisonné, cela en aura valu la peine. À la vôtre ! Merci, gentille demoiselle. Gentille demoiselle. Tiens. Vous avez de très bons arts martiaux, mademoiselle ! Dis-moi, mendiant.
39:53
Pourquoi refuses-tu leur argent ? Tu acceptes le vin, mais pas l'argent. C'est étrange, comme façon de mendier. Qui vous dit que je suis un mendiant ? Je cherche juste à profiter du soleil. Serait-ce une combine de ta part afin que je te donne du vin ? Rends-le moi ! Vous pouvez m'ôter la vie, mais mon vin, pas question ! Tu crois que je n'oserais pas la prendre, ta vie ? Mademoiselle, comment pouvez-vous utiliser ainsi vos arts martiaux pour battre un malade ? Ceux qui pratiquent les arts martiaux devraient aider les pauvres et les faibles. Vous devriez vous montrer juste et droite ! Petit sot. Est-ce que par hasard tu serais en train de me faire la leçon ? Fais attention, je pourrais bien te couper la langue ! Gentille demoiselle. Vous paraissez bien mignonne, mais vous avez l'attitude féroce. Je n'y crois pas ! ♪ Le ciel était gris Lorsque j’ai traversé la rivière glaciale ♪ ♪ La nuit, la lune dans ma coupe Reflétait la tristesse dans mon sourire ♪ ♪ Qui m’a permis de parcourir Le monde à cheval ? ♪ ♪ Qui est celui qui, ivre dans ses rêves Se réveille sans foyer ? ♪ ♪ La pluie glaciale embrasse ma fenêtre ♪
43:13
♪ Qu’importe la haine et les calomnies Tandis que persiste ma mélancolie ♪ ♪ La brise printanière Fait verdir les bords de la rivière ♪ ♪ Mais échoue à réchauffer mon cœur gelé ♪ ♪ Serait-ce la nôtre, Cette lumière venue de nulle part ? ♪ ♪ Je regrette de ne t’avoir rencontré plus tôt Mais enfin, nos chemins se sont croisés ♪ ♪ Ne laisse pas les saisons défiler en vain ♪ ♪ Renonce à tes aventures à cheval Et profite d’une vie paisible ♪ ♪ Ce sont les lumières de dix mille foyers Qui éclairent ce monde ♪ ♪ Le passé s’efface telle la fumée Dans une tempête de sable ♪ ♪ Le restant de mes jours Je les vivrai à tes côtés ♪ ♪ Toujours, je resterai à tes côtés ♪

DOWNLOAD SUBTITLES: