Jordan Peterson - Why it's so Hard to Sit Down and Study/Work

Jordan Peterson - Why it's so Hard to Sit Down and Study/Work

SUBTITLE'S INFO:

Language: French

Type: Human

Number of phrases: 72

Number of words: 1108

Number of symbols: 5762

DOWNLOAD SUBTITLES:

DOWNLOAD AUDIO AND VIDEO:

SUBTITLES:

Subtitles prepared by human
00:00
Votre attention, par exemple, est arbitrée par des forces inconscientes -- et vous savez ça, vous le savez parfaitement, Et c'est une autre observation Freudienne. Vous savez, si vous êtes assis à étudier par exemple, votre intention consciente est d'étudier. Mais vous savez parfaitement que toutes sortes de distractions, de fantaisies vont entrer dans le théâtre de votre imagination. Non-stop, et en vous énervant, et il n'y a pas vraiment grand-chose que vous puissiez faire, à part peut-être être patient Vous voyez, donc vous allez rester assis là à lire et votre attention va vaciller. Vous pensez à Je ne sais pas Peut-être regarder Jane the Virgin sur Netflix ou quelque chose comme ça, ou probablement c'est l'heure de faire un sandwich Ou nettoyer les poussières sous le lit Ou c'est l'heure d'aller dehors fumer une cigarette ou peut-être c'est l'heure pour prendre un café Ou c'est comme tous ces sous-systèmes en vous qui voudraient quelque chose qui ne sont Pas très heureux d'être juste assis là pendant que vous lisez quelque chose qui vous ennuie et donc ils pop-up et essayent de Prendre contrôle de vos perceptions et de vos actions sans arrêt, peut-être vous pensez que c'est un cours stupide de toute manière Pourquoi devrais-je lire ce foutu article, et qu'est-ce que je fais à l'université, et quel est le but de la vie ?
01:05
C'est comme vous pouvez vraiment Vous pouvez vraiment continuer comme ça si vous essayez d'éviter vos devoirs et alors vous pouvez pensez qu'est-ce qui en vous essaye de l'éviter parce que Après tout vous avez pris ce foutu cours, et vous vous êtes dis de vous asseoir là. Pourquoi ne pas écouter ? Et bien parce que vous allez mal c'est en gros pourquoi vous n'avez pas de contrôle sur vous même Et pas plus que je n'ai de contrôle sur ce PC OK, donc voilà la fonction mémoire de l'inconscient Et voilà la fonction dissolue qui est intéressante L’inconscient contient des habitudes qui sont maintenant volontairement Des éléments automatisés et dissociés de la personnalité, qui peuvent mener à une existence parasitée. C'est intéressant ça Je relierais ça plus à la mémoire procédurale Vous savez. Donc ce que vous avez fait c'est vous entraîner à certaines habitudes Peu importe ce qu'ils peuvent être, appelons les "mauvaises habitudes", et vous aimez avoir ces choses sous contrôle Mais vous ne pouvez pas, donc peut-être quand vous parlez, par exemple, Vous utilisez "comme" et "vous voyez" et vous dites beaucoup "euh", vous vous entraînez à cela donc vous y êtes très bon
02:12
Et vous voudriez arrêter, mais vous n'y arrivez pas parce que vous avez fabriqué cette petite machine bien en vous, pas vrai ? C'est neurologiquement branché, et ce n'est pas sous le contrôle conscient et tout ce que vous avez répété Devient cela; ça devient une partie de vous, et c'est un autre élément de votre inconscient; une autre partie, et ensuite il y a une partie créative Qui est... Et bien? Vous savez, vous êtes assis par ici, et peut être vous essayez d'écrire une chose ou peut-être vous voulez Créer un objet d'art, ou une musique, ou peut-être vous êtes juste dans votre lit à rêver Et vous avez toutes ces idées bizarres et surtout dans vos rêves. C'est comme... "Quoi ? D'où viennent ces choses" et encore plus étrange Une des choses les plus bizarres à propos des rêves est que vous êtes des spectateurs dans vos rêves C'est comme si le rêves est quelque chose qui vous arrive. Bien, vous le rêvez théoriquement, donc comment pouvez-vous être un spectateur? C'est comme si vous regardez une vidéo, un jeu, ou un film Mais vous le produisez, au moins en principe, bien que les psychanalystes diraient "Bien, non, pas vraiment. Votre égo Ne le produit pas; votre inconscient le produit. C'est différent." Et bien sûr, Jung dirait
03:19
C'est plus profond que ça; l'inconscient collectif pourrait le produire C'est en quelque sorte Ce n'est pas vous exactement Ou ce n'est pas le "vous" auquel vous pensez quand vous pensez à vous? Et c'est l'égo de la perspective Freudienne - le "vous" auquel vous vous identifiez - ça c'est l'égo et en dehors de ça c'est l'inconscient, le Ça (le "id") C'est plus la place des impulsions, et vous pouvez pensez ces choses en tant que sous-systèmes biologiques Qui peuvent faire dérailler vos pensées, OK, et ça dirige les choses comme la faim, le sexe et l’agressivité et vos instincts basiques sont un autre moyen de le faire. Et c'est une forme raisonnable de penser cela parce que ce sont les sous-systèmes que l'on partage avec les Avec les animaux, vous les partagez assurément avec les mammifères, vous en partagez une grande partie avec les reptiles, vous en partagez beaucoup avec les amphibiens, et on peut aller jusqu'aux crustacés, il y a des points communs, par exemple, dans les circuits de dominations hiérarchiques Et ceux-là sont des choses très très anciennes, et l'idée que vous contrôliez cela est Bien, vous n'êtes pas exactement dans le contrôle, et je dirais que moins avez compris Moins vous les contrôlez, et plus ils vous contrôlent vous, et vous pouvez vraiment perdre la main vous savez, vous
04:25
Vous pouvez être comme ceux qui ont des troubles obsessionnels compulsifs (des TOC) par exemple Ce qui semble être, je dirais, des éléments dissolus en quelque sorte de votre inconscient, comme c'est montré là Pauvres gens avec des troubles obsessionnels compulsifs, ils peuvent passer la moitié de leur temps à faire des choses qu'ils ne contrôlent pas vraiment Et ils ont de très fortes impulsions à les faire, et c'est vraiment dur pour eux de les bloquer Vous savez. Ils paniquent presque si ces choses sont bloqués et après il y a des gens avec le syndrome de Tourette vous savez, qui font toutes sortes de danses bizarres et racontent toutes sortes d’obscénités et imitent les gens sans être capable de se contrôler et Parfois un tout petit peu d'antipsychotiques peuvent étouffer ça, mais c'est comme s'il y a ces autonomes Demi-esprits à l'intérieur d'eux-mêmes qui prennent contrôle de leur comportement, et les font faire des choses, et vous savez vous trouvez ça à d'autres échelles dans votre propre vie parce que probablement Vous devenez vraiment attiré par quelqu'un, même si, peut être, vous ne voulez pas être attiré par cette personne, et alors vous vous retrouvez à lui envoyez des textos quand vous savez parfaitement bien que vous devriez aller dormir Et vous savez, vous êtes pris par quelque chose Et vous ne pouvez pas contrôler ça et c'est totalement l'inconscient et tout ce que Freud étudiait.

DOWNLOAD SUBTITLES: