[Eng Sub] แค่เพื่อนครับเพื่อน BAD BUDDY SERIES | EP.1 [1/4]

[Eng Sub] แค่เพื่อนครับเพื่อน BAD BUDDY SERIES | EP.1 [1/4]

SUBTITLE'S INFO:

Language: French

Type: Human

Number of phrases: 211

Number of words: 1373

Number of symbols: 6532

DOWNLOAD SUBTITLES:

DOWNLOAD AUDIO AND VIDEO:

SUBTITLES:

Subtitles prepared by human
00:00
Cette série a été produite en conformité avec les mesures de prévention des maladies en vertu du décret d'urgence de l'État. Les personnages, actions, usages et événements de cette série sont fictifs et créés uniquement à des fins de divertissement. Ils ne sont pas destinés à inciter ou promouvoir un quelconque comportement contenu dans la série. La prudence des téléspectateurs est de mise. Arrête-toi ! Ne cours pas. Arrête de courir ! On va t'avoir, enfoiré ! Battons-nous à la loyale, si vous osez. Quelle réplique classique. Non. Nous ne te ferons pas de mal. Mais mon ami pourrait le faire. Quand il se met en colère, il ne peut pas se contrôler. En fait, nous sommes ici pour le stopper. Sache que je suis en train de t'aider. Ce sont des conneries ! Je serai désavantagé si je baisse ma garde. Que penses-tu de ça ? Je te donne deux minutes, pour appeler tes amis ici. Je vais attendre. Pran. Pran.
02:25
Désolé. On a un problème. Louis est en chemin pour aller là-bas. Il cherche tous les jours la bagarre. Mais Wai va se faire tabasser. Allons-y. Bordel, Pran ! Lui, c'est Pran. Mon voisin. Mon père m'a dit que sa famille a toujours été jalouse de la nôtre. Notre entreprise était une réussite. Alors ils ont suivi nos traces. De plus, ils étaient jaloux car mon père avait de bons employés. Son père a racheté tous nos employés. Nos anciens clients ont suivi les anciens employés dans leur nouveau magasin. Nous étions presque en faillite. Heureusement, mon père avait des contacts. Beaucoup de gens voulaient l'aider à reprendre ses activités. Alors, tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était continuer à être jaloux de nous. Le mec au regard perçant, c'est Pat. Ne ressemble-t-il pas à un tricheur comme ma mère le dit ? Nous n'avons pas franchi la ligne. Vous voyez ? Il y a un poteau électrique juste là. Si, vous l'avez fait. C'est plus de la moitié. Et si nous tracions une ligne pour résoudre ce problème ? - Voulez-vous faire ça ? - Oui. Bien ! Laissez-moi d'abord mesurer. Bien ! À plus.
05:42
Regardez-moi... ça ! Personne ne pourrait supporter quelqu'un comme ça. Son père ne s'est pas rendu compte de ses défauts et a tout mis sur le dos de mon père. Il a été complice dans une magouille pour évincer mon père de la compétition. C'est pourquoi nous sommes devenus des ennemis, depuis avant notre naissance. S'il vous plaît, bénissez-moi d'un charmant fils. Bénissez-moi d'un fils encore plus beau. Bénissez aussi mon fils en lui offrant une jolie petite amie. Bénissez mon fils en lui offrant une plus jolie petite amie, quelqu'un de gentil et non jalouse. Nous sommes destinés à être rivaux depuis que nous sommes bébés. Bébé, dit "maman". "Maman". "Ma." [Prononciation différente] Maman. Ma. Maman. À ce jour, je ne sais plus combien de fois... - nous nous sommes affrontés. - Qui peut répondre à cette question ? Pran et Pat, ne vous battez pas. Arrêtez ! Le prof ! Ces deux facultés ne cessent de se battre. Gardez un œil sur eux. Le nouveau président de l'université a dit que s'ils ne pouvaient pas vivre ensemble en paix, ils seraient tous expulsés. Bien, monsieur.
08:24
J'ai failli les avoir avant que le prof n'arrive. Qu'est-ce que tu leur as fait cette fois-ci ? Je n'ai rien fait. C'est eux qui ont commencé. Voici l'histoire. Nous étions dans un bar hier soir, à regarder un match de football. Ils étaient aussi là. Nous soutenions des équipes différentes. Donc, on se moquait un peu les uns les autres. Mais notre équipe a fini par perdre. Leur équipe a tellement bien joué. Alors je les ai félicités par un geste. Hé ! Qu'est-ce que tu viens de faire ? J'ai traîné Wai jusqu'à son dortoir. Je pensais qu'ils ne seraient pas rancuniers. Mais au final il s'est fait tabasser ici. Ils ne t'ont pas loupé. Je ne comprends pas, Wai. Pourquoi a-t-il fallu que tu t'embrouilles avec ce mec ? J'ai entendu dire qu'il était le patron de sa faculté. Même nos seniors ne veulent pas avoir affaire à lui. Qui es-tu pour oser le défier ? Je n'ai même pas une once de peur. Et si on prenait notre revanche sur leur territoire ce soir ? Regarde d'abord les bleus sur ton visage. Tu as oublié quelque chose. Nous avons Pran, le guerrier, juste ici. Attends une minute. Je n'ai rien à voir avec ça. Laisse-moi en dehors de tout ça. Ne me mêlez pas à vos histoires. J'ai du travail à faire.
09:36
Et toi, sois prudent. Baisse ta garde, et ils t'achèveront. Pat. Un thé glacé pour quelqu'un d'aussi glacial, hein ? Tu peux servir les filles d'abord. Mais j'ai déjà préparé la boisson pour toi. Merci. Tu bois maintenant et payes plus tard ? Comme d'habitude. Pat, qui était le dernier mec qui a débarqué tout à l'heure ? Tu le connais ? Juste un gars qui m'a pris par surprise. Faisons ça. Prenons-le aussi par surprise, au cœur de sa faculté. Faisons ça ! Je rentre chez moi ce soir. On l'a déjà bien amoché. Il n'osera plus nous défier. Pas question ! Regarde ce qu'il a fait à ton ami. Tu vois mon visage ? Putain de merde ! Pat, ça ne peut pas se terminer aussi facilement. Regarde. Les gens partagent cette vidéo. C'est comme ça qu'ils sont. [Mon bar vient d'ouvrir, juste après le confinement.] [Allez vous battre ailleurs.] [Retournez à vos tables.] Merde ! Les gens n'arrêtent pas de liker. Les gars ! Enregistrez une vidéo pour moi. Je vais leur briser tous leurs doigts. Ça, c'est mon pote !
11:18
On va le faire ? - Oui. - Allons-y. Pran, donne-moi ton assiette. Ça sent très bon. Ah oui ? J'ai fait de mon mieux. Attends ! Ce repas est idéal pour cette chanson. Alors ? Nous pouvons manger à présent. Je vais commencer. Attends, papa ! Bon garçon. Beurk ! Pourquoi ne manges-tu pas aussi la cuillère ? Hé ! Prends-toi un autre morceau. Laisse-le prendre celui-là. Il a faim. Mâche doucement. Pat, ta mère m'a dit que tu avais été choisi pour être le délégué de la classe. Les aînés m'ont choisi. Ce n'était pas aussi difficile que tu le pensais. Obtiens d'abord une médaille d'or au rugby et je te laisserai te vanter, Tiger. Le délégué de la classe ? Peux-tu t'en occuper, étant donné que les étudiants en architecture ont beaucoup de travail à faire ? C'est ce que je crains. Mais mes amis ont voté pour moi. Je suppose que je vais devoir me débrouiller. Au fait, tu as payé pour le dortoir ? Je l'ai fait. J'ai déjà les clés.
12:53
Tiens. Pour quoi faire ? Tu peux passer et nettoyer ma chambre quand tu auras le temps. C'est ta chambre. Tu le fais. Je suis déjà assez généreuse de laver tes vêtements. Et qu'est-il arrivé à ta chemise ? Demande au gars d'à côté. Je veux dire... J'ai croisé Pran. On va à la même université. Il est de retour ? Le motard que j'ai vu l'autre jour, c'était donc lui. Toujours aussi canon. Qu'est-ce que tu viens de dire ? Est-ce que tu le connais au moins ? Je ne le connais pas. Dans quelle faculté est-il ? Ingénierie. Et il s'est disputé avec Wai aujourd'hui. Il t'a fait du mal, Pran ? Ne me dis pas qu'il t'a démoli ? Impossible. Qui oserait me faire du mal ? Bien. Les gens de cette faculté sont grossiers. À l'époque, ils draguaient toujours les filles de ma faculté. C'est moi qui ai chassé ces types. Tu as l'air si fier. Bien sûr. Si nous sommes blessés, ils le seront aussi. Bien dit, papa ! Ces vauriens, le père et le fils. Ils sont de la même espèce. Ne t'approche pas de lui.
14:12
Il n'en vaut pas la peine. S'il essaie de t'embêter, signale-le aux professeurs. Je ne t'aurais pas transféré ici, si j'avais su que vous alliez vous rencontrer à nouveau. Tu crois que je t'ai suivi là-bas ? Y a-t-il quelque chose que nous faisons, que ta famille ne reproduit pas ?

DOWNLOAD SUBTITLES: