ENG SUB《陈情令 The Untamed》EP41——主演:肖战、王一博、孟子义

ENG SUB《陈情令 The Untamed》EP41——主演:肖战、王一博、孟子义

SUBTITLE'S INFO:

Language: French

Type: Human

Number of phrases: 513

Number of words: 2675

Number of symbols: 12330

DOWNLOAD SUBTITLES:

DOWNLOAD AUDIO AND VIDEO:

SUBTITLES:

Subtitles prepared by human
01:56
The Untamed Episode 41 Cela faisait longtemps. Maître de l'épée pourpre. Empathie ? Faites venir le cultivateur qui était resté en dernier. Quel était son nom ? Chef de clan, son nom est Meng Yao. Une personne de la sorte n'a même pas sa place en tant que serviteur. - Oui. - Exact. Il me fait rire. Chef de clan Nie. Meng Yao. Oui. Pourquoi ne pas te reposer avec les autres dans la grotte ? Ch-Chef de clan.... Suis-moi. Tu parles de Meng Yao? Oui, lui. Impossible ! Ce serait le fils de Jin Guangshan? Le fils de Jin Guangshan avec nous, ici ? Il paraîtrait. Pourquoi ne pas aller voir son père ? D'un geste du petit doigt, il n'aurait plus à travailler. Il avait ramené une preuve est parti de Yunmeng et à fait tout le chemin jusqu'à Lanling pour que son père le reconnaisse. Et donc ? Alors Il s'est fait refouler violemment, à Jinlintai. Pour sa défense, Jin Guangshan est un coureur de jupons depuis si longtemps Il doit avoir une dizaine de bâtards. En a-t-il reconnu ne serait-ce qu'un ? Dans ce cas, ce résultat,
06:04
était couru d'avance. Voilà pourquoi il ne faut pas convoiter ce qui ne nous appartient pas. Qui peux-t-on blamer lorsque l'on est responsable ? Personne. C'est de ta faute. Exactement. Il est stupide, non ? Avec un fils tel que Jin Zixuan, Jin Guangshan ne portera jamais attention au reste de sa descendance. Qui plus est, encore moins s'il s'agît du fils d'une prostituée qui couche avec n'importe qui. Qui sait si Jin Guangshan est son véritable père ? A mon avis, Jin Guangshan doit se poser la même question. Alors il ne l'a pas reconnu. Aucune chance qu'il ne le fasse. Je crois qu'il a tout oublié de sa relation avec cette femme. Et dire que le fils de Jin Guangshan va nous chercher de l'eau. C'est ça le destin auquel il s'est résigné. C'est marrant. Résigné ? Il tente toujours d'attirer l'attention ! Vous avez vu le dur labeur qu'il effectue ? Courir par ci, par là, il va partout tout le temps. Il est si attentionné ! Si il fait tout ces efforts, peut-être que son père le reconnaîtra. - Chef de clan - Chef de clan. Vous buvez l'eau qu'il vous apporte, mais parlez ainsi dans son dos. Vous avez rejoint mon clan pour combattre le mal et aider votre prochain, ou bien pour médire les autres ? Meng Yao ! Chef de clan.
07:40
Un homme bon doit se tenir droit, être juste. Plus ils parleront dans ton dos, plus tu dois faire de ton mieux, être parfait pour qu'ils n'aient plus rien à redire. A partir de maintenant, tu seras mon vice général. Merci, chef de clan ! Meng Yao ! Pas moi. Ce n'est pas moi. Ce n'est pas ma faute. Ce n'est pas ma faute. Chef de clan. Attendez-un instant, laissez-moi vous expliquer. Qu'y a-t-il à expliquer ? Il y a un instant, je l'ai vu libérer Xue Yang, alors j'ai commencé à argumenter. Mais, Mais il voulait me tuer. Il s'est même moqué de... de ma mère parce qu'elle... C'est pour cela que j'ai dû le tuer. Tu mens. Si tu ne pouvais vraiment pas le supporter, et que tu as agis par impulsion pourquoi avais-tu le sourire aux lèvres en le tuant ? Pourquoi avoir sciemment utilisé une arme du clan Wen ? Pourquoi avoir tout arrangé pour que cela ressemble à l'oeuvre de Xue Yang? Tu as dû orchester ce meurtre depuis bien longtemps ! L'autre jour, tu disais justement... Ce jour-là... Capitaine. A qui parlais-tu ? Personne.
10:56
Tu faisais quoi ? Je gardais juste le prisonnier comme l'a exigé le chef du clan. Tu mens ! Je viens de le voir. Tu parlais à quelqu'un. Dis-moi honnêtement. Quel est ton objectif ? Vous m'avez mal compris, capitaine. Il a trop bu. Raccompagnez-le jusqu'à sa chambre. Fils de pute. Huaisang. Je vais m'assurer que Xue Yang est dans le donjon. Meng Yao ! Meng... Dis-moi, Meng Yao. La première fois que l'on s'est rencontré, As-tu fait semblant d'être pauvre et frêle ? Afin que je te vienne en aide ? Si je ne l'avais pas fait les aurais-tu tués comme tu l'as fait aujourd'hui ? Je... Ne me mens pas ! Je ne regrette pas vous avoir rencontré, maître de l'épée pourpre. Comme tu m'as sauvé, Je ne te ferai pas de mal. Pars. Chez le clan Jin, ou peu importe. Et ne t'avise pas de revenir. Votre Excellence. Chef du clan Nie. Cela faisait longtemps. C'est toi. Toi. Je n'aurais jamais pensé vous voir aussi pitoyable.
13:29
Va te faire voir ! Vous pensez être le roi ? Regardez autour de vous, C'est le palais du Soleil Brûlant. Le palais du Soleil Brûlant ! C'est juste un repère infesté de Wen ! Tu! Chacal ! Tues-moi aussi si tu en es capable ! Avec plaisir. Quelqu'un d'autre est volontaire ? Chacal. Chef de clan Nie. Regardez-moi ça. Chef de clan Nie, J'ai tenu Baxia à maintes reprises auparavant. N'est-ce pas un peu tard pour se mettre en colère ? Enlève ta main. Votre épée est considérée comme un outil spirituel de premier ordre. Et pourtant, comparée à celle de votre père, l'ancien chef du clan Nie, elle est de qualité inférieure. Essayons de deviner Combien de coups faudra-t-il au chef du clan Wen pour la briser ? J'ai souvenir que lorsque votre père a récupéré son épée brisée, il est mort de rage. Wei Ying. Frère Mingjue. Xichen. Tu es enfin réveillé. Donne-moi mon épée. Chef du clan Nie. Mon frère Mingjue. Chef du clan Nie, vous êtes blessé. Xichen, ça ne te regarde pas.
16:49
Quand il tuait les cultivateurs de mon clan... Je n'avais pas le choix. Pas le choix ? Ce n'est pas toi qui décide d'agir ou non, et de les tuer ou non ? Avais-je vraiment l'embarras du choix ? Chef de clan Nie, si vous étiez à ma place... Impossible ! Frère Mingjue. Xichen. Ne te mets pas en travers de mon chemin ! Calme-toi. Zewu Jun. Frère Mingjue. A cette époque, après avoir été évincé de Qinghe, je me demandais pourquoi je n'entendais plus parler de lui. C'est parce qu'il était devenu le chien des Wens aux côtés du tyran de la Ville sans nuits ! - Frère Mingjue. Sais-tu qui nous a fait parvenir la carte avec leurs positions tactiques ? Qui était notre source d'informations pendant tout ce temps ? Lui ? Chef de clan Nie. Ce qu'ai fait, je l'ai fait pour gagner sa confiance, et couvrir ma véritable identité. Mais je vous ai fait du mal. en disant des choses horribles. Je savais que parler de votre père était un sujet tabou et pourtant, j'en ai parlé. Tu ne devrais pas t'agenouiller devant moi, mais plutôt devant ceux que tu as tués. Wen Ruohan était si ignoble qu'il ne supportait aucune offense. Afin de devenir son bras droit, lorsqu'il subissait un affront, je ne pouvais pas rester de marbre.
18:28
Bien. Il semble que tu te soies habitué à aboyer à sa demande. Frère Mingjue. En travaillant pour le compte de Qishan, A-Yao était obligé de faire des choses qu'il n'avait pas souhaité. Mais je crois que lorsqu'il les faisait, au fond de lui, il ne... A la moindre trahison, nous serons condamnés. Les dieux et le peuple seront furieux. Très bien. Après avoir entendu second frère, J'ai presque envie de jeter mon Qin. A-Yao, tu joues aussi très bien pour quelqu'un qui n'est pas de Gusu. Si un musicien célèbre t'enseignait le qin, tu progresserais rapidement. Il y a en a un, en face de moi. Je n'ose pas le déranger. Qu'aimerais-tu que je t'apprenne ? De la musique de purification ? Très bien. Grand frère ! Grand frère ! Wei Ying. A-Yao. La tempérament de grand frère se déteriore. Ne fais rien qui puisse lui déplaire. Récemment, sa lame le harcèle. Si tu ne jouais pas ce morceau de purification tous les jours pour lui, j'ai bien peur qu'il serait... Jin Guangyao ! Grand frère, qu'y a-t-il ? Ne bouge pas. Sors. Second frère, vérifie la liste d'invités au banquet pour moi, s'il-te-plaît. Je vais parler en privé avec notre grand frère. Je t'expliquerai tout ça après. Grand frère. Pourquoi agis-tu ainsi ? Nous pouvons parler polimment, non ? Où est Xue Yang? Il est enfermé dans le donjon
24:37
à vie. Que t'ai-je dit lorsqu'on l'a attrapé ? Il doit payer de sa vie pour ce qu'il a fait. Et tu le mets simplement en prison à perpétuité. Du moment qu'il est puni, et qu'il ne peut pas commettre d'autre crime, je ne vois pas la différence entre une éternité en prison, et la peine de mort. Dis-moi, quand nous étions à la capitale du clan Nie, qui a libéré Xue Yang? Etait-ce mon capitaine, ou bien toi ? Ce n'était pas moi. Pourquoi j'aurais voulu le laisser s'enfuir ? Le passé, c'est le passé. Chang Ping a modifié son témoignage. Il n'y a plus de preuve qui confirme que Xue Yang a tué les 50 membres du clan. Et mon père insiste pour qu'il reste en vie. Pourquoi ? Tu sais très bien qu'il possède une partie du métal Yin, non ? Vous essayez de le rallier à votre cause. Je vois ce qui te trotte dans la tête. Grand frère, ce sont vraiment les directives de mon père. Je ne peux pas faire autrement. Tu veux que j'exécute Xue Yang, mais comment puis-je annoncer cela à mon père ? Meng Yao. Ne fais pas l'innocent. J'ai l'habitude de ta façon de faire. Ma façon de faire ? De quoi parles-tu ? Grand frère,
26:07
tu m'accuses toujours de comploter. Tu dis toujours être droit, juste et téméraire quand il le faut. Un homme bon n'a pas besoin de recourir à de tels stratagèmes. C'est vrai. Tu es de sang noble et tu es doué en cultivation. Qu'en est-il de moi ? Comment puis-je en faire de même ? D'abord, je n'ai pas eu de professeur durant ma jeunesse. Personne ne m'a enseigné les bases de la cultivation. De plus, mon contexte familial n'aide pas. Penses-tu que ma position soit stable parmi les membres du clan Jin de Lanling ? Tu penses que j'aurais pu être promu à cette position après la mort de Jin Zixuan ? Jin Guangshan préfèrerait reconnaître un autre de ses batards plutôt que de me laisser lui succéder. Tu m'as dit d'être téméraire face aux problèmes de la vie. Mais j'ai peur de tout même les autres ! C'est donc ça, la raison qui te pousse à laisser Xue Yang en vie. C'est pour ta position sociale dans le clan Jin de Lanling ! C'est vrai ! Mais grand frère, j'ai toujours voulu te poser la question. Tu as ôté la vie plus que je ne l'ai fait. J'ai tué quelques cultivateurs lorsque la situation le demandait. Pourquoi rester bloqué sur ça? Très bien. Je vais te le dire.
27:41
Beaucoup sont morts sous mes coups. Mais jamais je ne l'ai fait pour ma satisfaction personnelle. Ni pour une quelconque promotion. Grand frère. Je vois ce que tu veux dire. Ce que tu sous-entend, c'est que tu le fais au nom de la justice ? Alors laisse-moi te demander Comment sais-tu qui doit mourir 364 00:28:10,320 --> 00:28:11,560 et qui ne doit pas ? Est-ce que tes critères sont justes ? Si je peux sauver une centaine de personnes en sacrifiant une vie, s'il y a plus d'avantages que d'inconvénients, est-ce juste à tes yeux ? Pour parvenir à ses fins, il doit y avoir des sacrifices. Alors pourquoi ne pas te sacrifier toi-même ? Tu vaux plus qu'eux ? Tu es différent ? Oui ! Bien sûr. Je suis différent. Tu n'es qu'un bâtard ! Je ne peux pas en attendre plus d'un fils de pute, n'est-ce pas ? Grand frère, c'est l'heure de la musique de purification. Grand frère, depuis que second frère m'a enseigné ce morceau, A chaque fois que tu avais besoin d'être apaisé, je jouais pour toi. Nous n'avons pas embêté notre second frère. Grand frère, Désolé pour ce que je vais dire,
31:59
mais tu ne pouvais pas être plus imprudent. N'as--tu pas remarqué la différence entre le morceau que je jouais et celui de second frère ? Tu ! Tu ! Toi ! Comment oses-tu ! Je vais te tuer ! Te tuer ! Te tuer ! Je vais te tuer ! Te tuer ! Te tuer ! Te tuer ! = Salle de réception = Je vais te tuer = Salle de réception = Te tuer ! = Salle de réception = Tuer ! Je vais te tuer ! Tuer ! Tuer ! Te tuer ! Je vais te tuer ! Te tuer ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! - Grand frère ! -Je vais te tuer ! Grand frère ! Grand frère ! Te tuer ! Grand frère ! Huaisang ! - N'y va pas ! - Grand frère ! - Il ne te reconnaîtra pas ! - Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! C'est moi ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! Grand frère ! - N'y va pas ! C'est moi !
34:51
C'est moi. ça ne marchera pas. Je n'ai que la moitié de l'amulette du Tigre sombre. Je ne peux pas le contrôler. Que devons-nous faire ? Tue-le. C'est enfin calme, ici. Allez. Bouge ! Bouge ! Wei Ying. Réveille-toi ! Wei Ying. La situation ? Allons-y. Où ? La salle des parfums. Le miroir de bronze de la salle des parfums permet d'accéder à une chambre secrète. Sa femme , Qin Su a découvert un secret et il l'a enfermé à l'intérieur. Elle doit encore y être. Tout comme la tête du maître de l'épée pourpre. Dépêchons-nous ! Arrêtez-vous. Pourquoi Hanguang Jun est-il si pressé ? Une urgence ? Laissez-nous aller demander l'autorisation à notre maître. Poussez-vous. Nous n'avons pas le temps pour ça. Je vous l'avais dit. Wangji. Grand frère. Où allez-vous ? La salle des parfums. Vous. Pourquoi êtes-vous là ? Attendez un instant. C'est la chambre de mon oncle. Vous vous êtes trompés d'endroit. Stop. Pourquoi voulez-vous rentrer de force ? Lianfang Zun. Chef du clan Jin, auriez-vous l'amabilité de nous ouvrir ? Ouvrez-nous ! Que diable voulez-vous y faire ? Vous attirez l'attention de tout le monde. C'est la chambre de mon oncle. Vous comprenez le mot "chambre" ? N'ai-je pas dit que- Quel est le problème ? Avez-vous eu de légers désagréments pendant votre séjour ? Ou voulez-vous que nous organisions un nouveau banquet de nuit juste ici ? Lianfang Zun, vous arrivez au bon moment.
42:00
Quelques secondes plus tard, et vous auriez manqué le spectacle et la pièce secrète qui se cache dans la chambre des parfums. Une pièce secrète ? Est-ce un problème ? Les pièces secrètes ne sont pas rares, si ? Tous les clans y cachent leurs artéfacts spirituels les plus précieux. - A-Yao. Peux-t-on voir ce qu'il se trouve dans cette pièce ? Second frère, il s'agit d'une "pièce secrète" justement, pour empêcher les autres d'y pénétrer. Alors... Ouvre-la. Chef du clan Lan. On dit pourtant que le clan Lan tient en haute estime la bienséance et les convenances. 505 00:43:08,920 --> 00:43:09,840 Apparemment, ce ne sont que des rumeurs. Forcer la main pour rentrer dans la chambre d'un chef de clan est-ce conforme à votre protocole ? Su She. Hanguang Jun. Su She. Tu as fui le clan Lan, pourtant tu continues d'imiter Hanguang Jun. Il manie le Qin. Toi aussi. Es-tu bien placé pour réprimander le clan Lan de Gusu ?

DOWNLOAD SUBTITLES: